Faut-il redouter un nouveau cycle de violence en Israël ?

De la maison palestinienne incendiée du village de Douma, il ne reste pratiquement plus rien. Si ce n’est des photos de famille, dont celle d’un bébé de 16 mois qui a péri dans l’incendie. Sur les murs, les deux individus juifs qui ont lancé des cocktails Molotov ont tagué une étoile de David et un graffiti qui signifie vengeance.

manifestation palestine israel arme police

De vives tensions

“Les colons sont arrivés un peu après minuit. Ils ont mis le feu à cette maison alors que les habitants dormaient”, explique Chasan Douglas, responsable palestinien. La mère, âgée de 26 ans a été brûlée au troisième degré sur 90 % du corps. Son mari et un autre fils de quatre ans sont aussi dans un état grave. Benyamin Netanyahou, le Premier ministre israélien s’est rendu à leur chevet et a dénoncé un acte de terrorisme. “Israël s’engage à combattre le mal, trouver les coupables et les traduire en justice”, a-t-il déclaré. Ce vendredi 31 juillet, des milliers de Palestiniens ont manifesté leur colère dans la rue. Ils rejettent l’entière responsabilité de cet acte sur les autorités israéliennes. La tension est montée d’un cran.

Source: Francetv info

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.