EN VISITE DANS LA CAPITALE DU KÉNÉDOUGOU : LE DIPLOMATE EUROPÉEN, BART OUVRY CONSTATE LA SITUATION DES MILIEUX CARCÉRAUX DE SIKASSO ET DE BOUGOUNI

L’Ambassadeur de l’Union Européenne (UE) au Mali a effectué une fructueuse et passionnante visite dans la capitale du Kénédougou. Bart Ouvry a multiplié des visites et des rencontres avec les hautes personnalités de la région au cours de ce voyage effectué, le lundi 23 novembre 2020.

Au cours d’une visite de 24 heures dans la région de Sikasso, l’Ambassadeur de l’Union Européenne au Mali, Bart Ouvry, a assisté à l’ouverture de la Conférence des responsables de prisons  au Mali.

Selon ses propos : «l’Union Européenne soutient de meilleures conditions hygiéniques, ateliers de réinsertion de détenus, formation du personnel, en parfaite cohérence avec les autorités maliennes, particulièrement la Direction de l’Administration Pénitentiaire et de l’Éducation surveillée.»

L’Union Européenne qui contribue aussi à la modernisation de la Justice au Mali  a construit des infrastructures pour la justice malienne.

«Ce matin j’ai pu visiter le Tribunal de grande Instance de Sikasso, un des six tribunaux que l’Union Européenne (UE) a construit: une infrastructure moderne qui permet le fonctionnement d’une justice équitable», a dit l’Ambassadeur.

Il a également, au cours de cette visite, pu échanger avec le Gouverneur de la région de Sikasso et le Président du Conseil régional au sujet de la situation politique, socio-économique et sécuritaire ainsi que sur la coopération avec l’Union Européenne (décentralisation, élections, culture de la noix de cajou, structures hydro-agricoles, …).

L’Ambassadeur de l’Union Européenne au Mali, Bart Ouvry a salué l’accueil chaleureux, l’ouverture et la volonté commune de surmonter les obstacles qui a prévalu au cours de son séjour dans la capitale du Kénédougou.

Il convient de rappeler qu’au cours de sa visite, le diplomate a fait une escale à Bougouni  où il a visité la Maison d’Arrêt de Bougouni. «Avec nos collègues du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et les Pays- Bas, nous appuyons le Ministère de la Justice et des Droits de l’Homme pour reformer le système carcéral au Mali», a-t-il informé.

Pour lui, ces différents appuis visent à préserver la dignité des détenus, une exigence qui fait partie   des valeurs communes de l’Union Africaine (UA) et l’Union Européenne (UE).

«Concrètement cela se traduit par l’amélioration des installations et des équipements; formation du personnel; plus d’efforts pour assurer le respect des droits humains…»

Vivement que l’Union Européenne puisse continuer à soutenir cette région, grenier du Mali pour un véritable développement !

KADOASSO I.

NOUVEL HORIZON

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *