Commerce: Donald Trump président, une aubaine pour la Chine?

Le virage protectionniste que le prochain président des Etats-Unis Donald Trump compte opérer pourrait finalement jouer en faveur de la Chine. Les 19 et 20 novembre 2016 à Lima au Pérou, lors du sommet de l’Apec, le président chinois Xi Jinping sera en position de force pour pousser les propositions commerciales chinoises au détriment du Partenariat transpacifique (TPP) porté par l’administration Obama, mais mis à mal par Donald Trump.

xi jinping president republique populaire chine

Avec notre correspondante à Pékin,Heike Schmidt

« Les Etats-Unis et la Chine méritent mieux que le TPP », a écrit cette semaine le quotidien China Daily, proche du pouvoir, en affirmant : « Pékin est évidemment soulagé que cet accord exclusif, inefficace et clivant ne voit probablement pas le jour. »

Le sommet de l’Apec (qui rassemble 21 économies totalisant 60% du commerce mondial) sera l’occasion rêvée pour le président chinois de planter un dernier clou dans le cercueil du Partenariat Transpacifique. Cet accord est censé être la pierre angulaire du « pivot asiatique » voulu par Barack Obama pour contrebalancer l’influence de la Chine dans la région, mais qualifié de « catastrophe » par son successeur Donald Trump.

Proposer ses propres traités commerciaux

Pékin, exclu du TPP tout comme Moscou, compte s’engouffrer dans la brèche afin de promouvoir ses propres traités commerciaux, notamment la zone de libre-échange Asie-Pacifique (FTAAP). Faute de pouvoir compter sur Washington, l’Australie et le Pérou ont déjà exprimé leur intérêt pour cette « solution chinoise ».

« Mais les Etats-Unis peuvent se rassurer, écrit le China Daily, ils pourront toujours s’appuyer sur les traités proposés par Pékin. »

 

Source: rfi

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *