Attentats de Bruxelles : le courage d’un bagagiste

Alphonse Youla est bagagiste à l’aéroport de Zaventem à Bruxelles. Le matin du mardi 22 mars, cet employé était à quelques mètres de la première bombe. Miraculeusement indemne, il a vécu

soldat militaire arme belgique bruxelles aeroport explosion

l’horreur en direct. “Trois minutes après, il y avait un silence de mort. Rien ne bougeait, il n’y avait que des gens blessés, mais qui ne pouvaient pas parler”, explique Alphonse. Protégé derrière un comptoir, il n’est pas touché et décide alors de porter secours à une femme grièvement blessée aux jambes. “J’ai pris le foulard d’un passager, j’ai commencé à faire le garrot au pied”, explique le bagagiste.

La mort sous les yeux

Le bagagiste a aussi vu des gens mourir sous ses yeux. “Je me souviens d’un monsieur avec qui je parlais, que je rassurais en lui disant ‘restez avec moi, restez avec moi’. Le temps de lui dire ‘restez avec moi’ ….”, souffle Alphonse sans arriver à terminer sa phrase.

Ce jour-là, un témoin le photographie. Alphonse Youla devient le héros de l’aéroport. Lui estime avoir fait son devoir. Traumatisé par ce qu’il a vécu, Alphonse Youla a souhaité se retrouver en famille, mais il reprendra le travail parce que dit-il, “la vie doit continuer”.

Source: Francetv info

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *