Pour un ticket de PMU

AB est un joueur invétéré de PMU-MALI. Les prêches des imams qui promettent la géhenne aux adeptes des jeux de hasard, les remontrances de sa maman qui voit ses jetons disparaître, les moqueries de ses amis, rien n’est parvenu à bout de la passion de AB pour PMU.

Vincennes – C2 – 28/06/2013

Il connaissait les courses, les chevaux, les jockeys, les hippodromes, les sites, les journaux au point qu’un petit cercle s’était formé autour de lui. Dans le milieu, il était surnommé « expert ».

 

Il arrivait que « expert » propose à d’autres des chevaux pouvant gagner, ou fasse des compositions des propositions dans ce sens. Mais, on l’a rarement vu remporter le jackpot.

Chaque fois qu’il gagnait, c’était soit dans le désordre, soit des couplets placés. Mais, personne, dans le domaine du PMU, n’était plus courageux « qu’expert ». Il ne se décourageait pas et savait que la chance allait lui sourire un jour. Son second était son meilleur ami, IC, qui partageait sa passion pour les courses. Les deux, en fonction de la fortune du jour, soit cotisaient, soit composaient ensemble. Tous les deux sont Etudiants à la FLASH, dans le même département, dans La même classe.

Ce jour-là, IC n’avait pas d’argent Mais il disait être inspiré et proposa trois chevaux à « expert » qui les joua sans sourciller. Ce jour-là, les trois chevaux proposés par IC arrivèrent dans l’ordre. Les deux amis sautèrent de joie, se congratulèrent. IC, tout de suite, proposa à export de partager le gain en deux : 50-50.

« Expert » apporta un niet catégorique : « c’est vrai que tu m’as aidé à composer, mais, je dois payer une moto qui me servira de moyen de transport pour assurer mon déplacement entre la maison et la fac. J’ai vu en solde une paire de baskets que je convoite depuis longtemps. Non, je peux te donner 50 mille mais je ne peux pas faire kif-kif avec toi ».

Les deux amis s’insultèrent, se traitèrent de tous les noms d’oiseaux, se dirent toutes les insanités, se prirent par les cols avant de se séparer à jamais. Le soir, à la télé, on annonça que le gain était, dans l’ordre, de 2000 F CFA. « Expert » a proposé à IC de lui remettre les 2 000 F CFA. Chose que celui-ci a refusé. Les deux amis ont décidé de se regarder en chien faïence dès lors.

« Expert » a juré de ne plus jouer à PMU.

Soumba Diabaté (Stagiaire)

Source: Bamakonews
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *