L’Office Central des Stupéfiants : Lassana KOUYATE alias ‘’Officier’’ et son acolyte en taule.

Celui qui était activement recherché par tous les services de renseignements du Mali, de la sous-région et même hors du continent depuis plus de 5 ans a été finalement appréhendé par le renseignement de l’OCS.  

Rappel des faits : après plusieurs années de recherches sans relâches par les différentes unités d’enquêtes du Mali, le mardi 21 juin 2022 aux environs de 6 heures du matin, une équipe de l’Antenne Rive Gauche de l’OCS, munie des informations irréfutables relatives aux activités de vente et de transformation de produits stupéfiants à Sangarébougou a tenté de localiser le lieu avant d’intervenir.
Il a fallu plusieurs jours de filature pour localiser les intéressés. Quand, les éléments de l’OCS ont eu la certitude qu’il s’agit d’un individu recherché depuis plus de 5 ans pour trafic national et international de drogues de tout genre et association de malfaiteurs, ils ont planifié une opération suite à ces renseignements.

C’est ainsi qu’une équipe de l’Antenne Rive Gauche a effectué une descente sur les lieux et ont découvert sur place, les nommés Lassana KOUYATE alias Officier, fichier (S) et Cheicknè KOUYATE, un de ses frères. Un peu plus loin, on vous expliquera pourquoi le sobriquet «OFFICIER» à civil de cette trempe?

La maison dans laquelle, ils ont été interpelés, les éléments ont découvert 190 grammes de cocaïne ; 20 grammes d’héroïne, 08,1 grammes de cailloux (crack), 03 briques de cannabis (01 skunk et 02 tiekolo) ; 11 plaquettes de Diazépam ; 85 grammes de skunk en poudre ; 100 sachets de skunk).

Selon nos enquêtes, le nommé Cheicknè KOUYATE ne serait qu’un employé et un des jeunes frères de Lassana KOUYATE dit «Officier». Les investigations ont prouvé que Lassana KOUYATE a plus de cinquante (50) jeunes garçons à sa disposition à travers Bamako pour bien mener son activité de vente de produits stupéfiants. Il serait encouragé, soutenu et protégé par sa famille.

Le sobriquet «Officier» n’est pas fortuit, il est lié au grade et au rang de Lassana KOUYATE dans les réseaux mafieux. Il serait redoutable et peut tuer à une fraction de seconde. C’est pourquoi, il porte le surnom «Officier». Selon nos investigations, Lassana KOUYATE alias officier aurait gravi tous les échelons dans la drogue et dans la criminalité.

Le jeudi, 23 juin 2022 vers 10 heures, les sieurs Lassana KOUYATE et Cheicknè KOUYATE ont été mis en route pour être présentés devant le procureur du Pôle Judiciaire Spécialisé près le Tribunal de Grande Instance de la Commune VI du District de Bamako.

Source : Direction de l’OCS.       

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.