KENIEBA / Un enseignant et une candidate placés sous mandat de dépôt

Par ailleurs à Kéniéba, un enseignant et une candidate ont été placés sous mandat de dépôt pour fraude. Face à cette situation, les enseignants ont refusé de continuer la surveillance demandant la libération de leur camarade.

L’académie d’enseignement rassure que toutes les dispositions sont prises pour remplacer les surveillants ayant abandonné le centre d’examen.

Selon notre source, un téléphone portable et du chanvre indien ont été saisis sur un autre candidat.

Ces incidents se sont déroulés lors de la première journée des épreuves.

 

Issa B. Bathily

Mali Tribune

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.