COUR D’ASSISES DE BAMAKO : ACCUSÉ DE PÉDOPHILIE SUR LA PERSONNE BA THIORO, TAHIROU DEMBÉLE ÉCOPE DE 05 ANS DE RÉCLUSION ET DU PAIEMENT D’UNE AMENDE FIXÉE À 500.000 FCFA

La Cour d’Assises de Bamako s’est penchée sur l’Affaire ministère public contre Tahirou Dembélé jugé pour pédophilie. L’accusé a été condamné à 5 ans d’emprisonnement ferme.

Selon les informations   de l’arrêt de renvoi, c’est courant Août 2019, la demoiselle Ba THIERO âgée de 12 ans a quitté Dioïla dans le but de se rendre chez son oncle Moussa SYNAYOKO à Kati. Arrivée à la gare routière de N’Golonina, n’ayant pas pu faire face au prix de transport, le chauffeur l’a confiée au nommé Tahirou DEMBELE. Ce dernier à son tour l’a confiée à la dame Mariam CAMARA qui l’a engagée en qualité d’aide-ménagère, moyennant la somme de treize mille (13.000) FCFA. Après un mois  , la dame Mariam a mis fin à son contrat et l’a ramenée chez Tahirou DEMBELE à N’Golonina. Au lieu de la conduire chez son Oncle à Kati, il l’a conduite chez lui-même à Sénou, en lui promettant de l’emmener chez son tuteur le lendemain. Malgré  l’insistance de la fille de  la laisser passer la nuit avec sa voisine, Tahirou l’a obligée à rester avec lui dans la même chambre. Après son refus de faire le rapport sexuel avec lui, le nommé Tahirou l’a menacée avec un couteau avant d’assouvir son désir sexuel. Le lendemain, en 1a ramenant à la place des bus de Kati, comme Tahirou refusait de lui remettre son sac et ayant vu des jeunes assis à côté, la jeune fille s’est mise à crier. Certains jeunes qui observaient la scène ont tenté d’en savoir plus. Après leur avoir expliqué qu’il a abusé d’elle, ceux-ci l’ont conduit au Commissariat de Police du 1er Arrondissement. Après enquête, le Procureur de la République de la Commune III a requis l’ouverture d’une information au cours de laquelle le nommé Tahirou DEMBELE a été inculpé de Pédophilie.

Lors du procès, l’inculpé Tahirou DEMBELE a reconnu sans ambages les faits qui lui ont été reprochés.  il explique : «   dans la chambre elle n’a pas voulu et je l’ai forcée mais pas avec un couteau. J’étais plus fort qu’elle et j’ai abusé d’elle. C’est la faute du Satan. Je suis très désolé et je regrette les faits. Je demande votre clémence ». A la question de la Cour pour savoir : « tu as 43 ans et la fillette  12 ans, comment tu peux expliquer cela ? »

Et l’accusé avec un ton regrettable répond : «   c’est après les faits que j’ai calculé la gravité ».  Et un conseiller renchérit : « tu as 4 enfants et si on te disait de reprendre le même acte avec l’une d’elles, que feras-tu ? »  Et l’accusé : « je n’aurai pas ce courage ».

Quant à la victime Ba Thioro (âgée de 12 ans au moment des faits) : « je ne voulais pas  dormir dans la chambre de sa voisine mais il n’a pas voulu et je ne savais pas qu’il avait l’intention de faire ce qu’il m’a fait. Il m’a réveillée de force, m’a menacée avec un couteau et assouvi son désir sexuel ». a-t-elle avoué avant d’ajouter qu’elle a 14 ans aujourd’hui

Le procureur requiert que les faits sont patents. Il a reconnu sans ambages. « Veuillez le retenir et il ne doit pas bénéficier d’aucunes circonstances atténuantes ».

La défense qui était assurée par  Me Chouebou Togola  argua : « je suis un avocat très mal à l’aise. Je suis un père de famille, ces genres de dossiers doivent nous inquiéter. Notre société va très mal. C’est une question de responsabilité générale.  Comment une fillette de 12 ans peut quitter son village sans compagnie ? Sa personnalité et celle de mon client sont beaucoup révélatrices et c’est très inquiétant. Je ne vais pas défendre les faits, mais la reconnaissance est un pas vers la justice. Il est délinquant primaire et père de 4 enfants. Je sollicite votre clémence »

La Cour l’a  condamné à 05 ans de réclusion et à une amende de 500 .000 FCFA

Gaoussou TANGARA

NOUVEL HORIZON

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *