Boycott des épreuves 2021 : Les syndicats de l’éducation à la case départ

Les enseignants de l’éducation préconisent l’amélioration de leur condition de vie. Le 8 juillet 2021, dans une lettre circulaire, les syndicats signataires du 15 octobre 2016 avisent leurs militants sur la violation de la loi portant sur l’article 39 et les exhorte à boycotter les épreuves anticipées de fin d’année.

 Suite à l’adoption du projet de loi sur l’unification des grilles indiciaires des fonctionnaires du Mali, en conseil des ministres du 30 juin 2021 les enseignants trouvent que leur « article 39 » est menacé.

A leur avis, le gouvernement de la transition, à travers cette décision, les oblige à prendre des mesures drastiques pour préserver leur droit malgré leur bonne foi d’accompagner et de réaliser des examens stables et propres cette année 2021.

Cependant ils engagent les enseignants à boycotter les épreuves anticipées de fin d’année tels que le DEF, le BAC, le BT, le CAP, l’IFM et bien d’autres.

 

Fatoumata Kané

Source: Mali tribune
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.