Reste debout, Paris

adam thiam journaliste editorialiste journal republicain

Les attentats de Charlie Hebdo et de l’hypercarcher en janvier dernier puis onze après l’effroyable carnage de ce vendredi 13 prouvent sans l’ombre d’un doute que l’ambition du terrorisme est de faire de la France un théâtre d’opération. Pourquoi? Parce que la France, au nom de sa devise, est l’avocat de la liberté. Le soldat plus que l’avocat. Afghanistan, Syrie, Mali en particulier, Sahel en général:les forces françaises se sont déployées le long de ces années sur tous ces axes où la vie n’a pas de sanctuaire et qu’elle peut être mitraillée ou dynamitée partout, dans la rue, dans les foyers, dans les synagogues, dans les mosquées. Et que tout le monde peut y passer: l’ado qui sort pour se divertir, les enfants dans la cour de l’école, les femmes au marché, le non musulman diabolisé, le musulman au
nom duquel l’horreur est perpétrée. La France est dans le viseur en raison des valeurs des valeurs qui la fondent et qui confondent les architectes de la nouvelle géopolitique du chaos et de la peur. Mais la France est ciblée aussi et surtout parce que plus que d’autres pays de l’Occident, c’est elle qui s’est le plus projetée contre les calculs  subtils du neo jihadisme. A cet égard, avec Washington qui a payé le prix fort en 2001, Paris est devenu une sentinelle vigilante contre les forces obscurantistes. Il y a des erreurs d’appréciation certes, des décisions contre productives ainsi que des silences qui telle que la question palestinienne continueront de retarder la victoire contre l’extrémisme. Mais aucune de ces faiblesses ne dédouane les tueurs froids de la jeunesse du Bataclan. Et pour tirer de sang froid sur des innocents désarmés, il n’y a pas d’expertise particulière qui soit exigée: juste de la froideur. Nous devons être avec Paris de nouveau frappé, Paris de nouveaux martyrisée, mais Paris debout mais Paris digne mais Paris de Damien Boiteux.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *