Les soldats de la majorité présidentielle!

Les partis politiques, regroupés au sein de la convention de la majorité présidentielle(CMP), ont prouvé leur incapacité et leur opportunisme. Dès l’a victoire du candidat du RPM, ils s’étaient considérés comme le bouclier qui devra servir de protection et de riposte contre toute attaque visant son Excellence Ibrahim Boubacar Keita.

Boulkassoun haidara convention partis majorite presidentielle cmp rpm conference reunin

Quel combat ont-ils mené depuis leur partage de gâteau ? Oui, ils ont applaudi le retour de Chine et de France d’IBK, les efforts difficiles d’un Président coupé de son peuple et loin  d’une majorité prise en flagrant délit de mutisme. Les partis qui prétendent soutenir IBK sont entre calcul politicien et populaire. Aucune considération pour qui les a propulsés lors des échéances passées. Les medias peinent à les avoir sur les différents plateaux. Question de conviction ou de maitrise ? Toujours est-il que c’est un boycott presque total. Ils ont peur d’avouer leur échec ou à la limite de ne pas aligner les contre-vérités.

 

La mention est quand même à l’actif d’Aboubacar Sidiki Fomba, Président de l’ADPM et de Bougouri Mamadou Diarra, Président de la jeunesse UM – RDA. Ils ont tenté et tentent  encore de contredire les nombreux griefs de l’opposition et des citoyens, perdus dans la gouvernance actuelle. Le dynamisme du premier et la disponibilité du deuxième sont dignes de militants qui tiennent leur place dans le combat engagé. La CMP n’existe que par eux médiatiquement.

 

Deux jeunes, qui s’exposent, ouvertement, aux tirs de l’opinion, avec des arguments de leur choix pour dédouaner à une certaine échelle, les échecs et les éventuelles fautes de leur mentor. Ils n’ont jamais laissé le champ libre aux détracteurs du régime. Le principal parti au pouvoir, le RPM, tombé en syncope, s’est mis à l’abri et l’affut de ses amis de la cette majorité. Ses forces ne résident que dans le mépris, dans les nominations et dans l’indifférence sur les grandes questions nationales.

 

Les cadres du RPM ont promis d’exposer leurs vies pour sauver le président de la République, il leur est plus facile de le faire médiatique mais hélas !  Comment un peuple peut-il accepter cette absence médiatique du parti qui se dit au pouvoir. C’est contradictoire, dans un Etat sérieux, que le principal soutien du Président, applaudisse avec des communiqués diffusés sur les medias d’Etat. Honneur à l’APDM et à l’UM-RDA, bravo à Bougouri Diarra et à Aboubacar Sidiki Fomba qui parlent et débattent au nom de la CMP !

 

Ammi Baba  Cissé  ABC

Source : Le Témoin

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *