En un mot : Une Cour suprême complaisante

C’est à la fois une déception et un désespoir d’entendre les Maliens dire qu’ils n’ont pas été surpris par la décision d’annulation par la Section administrative de la Cour suprême de la décision  d’annulation de certains titres fonciers par le ministre des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières.  Cela paraît  si normal pour certains de nos compatriotes qu’il s’agit du sulfureux Hamady Bathily dit Puma, réputé n’avoir jamais perdu un procès au niveau de cette haute juridiction.

magistrat cour supreme bamako mali droit justice tribunalIl ne pouvait en être autre quand on sait que les premiers responsables de la Cour suprême ont presque tous leurs noms ou ceux de leurs conjointes ou rejetons sur les décisions d’attribution de parcelles à Bamako et ses environs.

Notons aussi que le même Puma distribue à l’occasion des fêtes des moutons et bœufs à tous les tribunaux. La dernière raison que certains évoquent est la volonté de vengeance de certains magistrats à l’égard du ministre Mohamed Aly Bathily. En tous les cas, pour les Maliens, la justice va continuer à être distribuée selon qu’on soit “grand” ou “petit”.

DAK

Source : L’Indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *