En un mot : Le PM déjà mis à l’épreuve

Avant même de commencer, le nouveau Premier ministre est mis à l’épreuve, disons que son autorité est contestée par certains ministres dont l’attitude était déjà dénoncée sous les précédents chefs du gouvernement. Modibo Kéita a été obligé lors de la première réunion de cabinet de refuser l’accès de la salle aux retardataires parmi lesquels l’ancien ministre de la Justice, Mohamed Aly Bathily, relégué à la 3e position dans la préséance gouvernementale.

gouvernement moussa mara premier ministre chef gouvernement communique conseil ministre pm

Reste que les mis en cause ont mal pris leur punition et attendent le retour du président de la République pour s’en plaindre. Un début de bras de fer dans lequel le nouveau chef du gouvernement est en position de force pour avoir imposé ses conditions à IBK avant sa nomination.

Néanmoins, il joue gros déjà.

DAK

 source :  L’Indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.