En un mot : Le Parena entendu par le Végal

Après avoir saisi le Bureau de Vérificateur général sur le scandale dit des 1000 tracteurs offerts par le président de la République le 22 septembre dernier, l’heure était hier aux explications et à la justification des délits de surfacturation et d’initiés dénoncés par le Parti pour la renaissance nationale (Parena) en son temps.

aliou dramane kone journaliste editorialiste president maison presse indicateur renouveau

Les cadres du parti du Bélier blanc ont été auditionnés dans l’après-midi de mardi par les enquêteurs du bureau du Végal face auxquels ils ont démontré que le tracteur n’a coûté que 5 millions de F CFA au lieu de 13 et que le marché a été attribué avant même le dépouillement des dossiers d’appel d’offres puisque les tracteurs étaient déjà à Kati au moment où le conseil des ministres traitait le dossier.

C’est avec beaucoup d’intérêt et d’impatience donc qu’on attend les conclusions des enquêteurs du Bureau de Vérificateur général, saisi pour la première fois par un parti politique.

DAK

 

Source:l’indicateur du renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *