En un mot : Guerre d’influence

Après la chute du président IBK, on pensait que le Boulevard de l’Indépendance allait connaître un répit. C’était sans compter avec les partisans de la junte au pouvoir qui ont battu hier le pavé pour demander que la transition soit dirigée par les militaires. Ils peuvent bien se féliciter de la réussite de la mobilisation et surtout donner le change au M5 qui revendique l’adhésion  du « peuple » à sa cause.

 

N’est –on pas désormais en face d’une guerre d’influence entre l’imam Mahmoud Dicko et Chérif Ousmane Madani Haïdara dont les partisans seraient les principaux mobilisateurs pour la manifestation d’hier ? On est en droit de se croire dans un pays divisé entre les pros et anti junte qui se s’activent tous de leur côté pour le contrôle du pouvoir pendant une transition qui s’annonce compliquée.

DAK

Lire la suite sur L’Indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *