Edito : Peur sur le Mali !

En une année, le Mali a subi trois attaques surprises des Terroristes selon les uns, des djihadistes selon d’autres, des barbares selon les Occidentaux. Quelque soit le nom qu’on leurs attribue, ils ont un seul objectif, semer la terreur contre les Occidentaux considérés comme des mécréants. Cette philosophie était celle de départ. Actuellement, non seulement les Occidentaux sont des cibles, mais ils y ont associé tous ceux qui collaborent avec les Occidentaux.

editorial logo edito

Frappe ! Frapper Encore ! Frapper Partout et généraliser les attaques contre les Occidentaux et leurs collaborateurs ; tel semble être l’objectif final.

1- Cette nuit du 7 Mars 2015, Bamako n’a pas échappé aux actes terroristes. Il a même été surpris par les évènements.

En effet le restaurent ‘’La Terrasse’’ a été attaqué par un homme armé et entré peu après minuit dans le restaurant La Terrasse. Trois Européens dont un Français, un Belge et deux Maliens ont été abattus dans la Nuit de Vendredi à Samedi 7 Mars.

2- Du 9 au 10 Juin 2015, survint une attaque terroriste à Messéni. Les attaques djihadistes et de la guerre civile avaient jusqu’ici épargné l’extrême Sud du Mali. Cette attaque a été perpétué par une trentaine d’hommes armés au camp militaire et les postes de la Police des frontières Un Gendarme a été tué.

3- Le 7 Août 2015, il y a eu une prise d’otages dans l’Hôtel Byblos de Sévaré. Il y a eu 12 morts au total durant les opérations  à Sévaré : Un Malien, un Népalais, deux Ukrainiens et cinq employés travaillant pour des compagnies sous-traitantes de la Mission de l’O.N.U au Mali.

4- Le 10 Août 2015 à Ténenkou, les hommes supposés appartenir à Amadou KOUFFA ont attaqué des boutiques à Ténenkou et tandis qu’à Dia, ville située à côté de Ténenkou, une mine posée par les éléments de Amadou KOUFFA a fait 3 morts et 3 blessés parmi les soldats maliens.

5- Dans la nuit du Mercredi au Jeudi 13 Août 2015 des policiers en fraction dans les alentours du rond point dit de la gare de Sogoniko ont essuyé des tirs nourris aux environs de 20 H. Le bilan est de 1 mort (un Policier) et un autre Policier gravement blessé.

6- Ce Vendredi 20 Novembre 2015, l’Hôtel Radisson dont le Directeur Général Mr. Gary ELIS disait dans le N° 2860-2861 de Novembre 2015 du Journal Jeune Afrique que le plus dur est derrières nous, vient d’être attaqué avec un bilan de 21 morts sur un total de 170 otages (18 clients de différentes Nationalités, 1 Gendarme Malien, 2 Assaillants).

Dans ce même numéro de Jeune Afrique, l’Hôtel Radisson était qualifié comme ultra sécurisé à Bamako et qui a plus que double sa capacité d’accueil en 2013, passant de 70 à 193 chambres. Si le Directeur Général se ventait que la crise du Nord a eu un effet bénéfique sur ses affaires, ce Vendredi du 20 Novembre a tout gâché pour lui et le Mali au moins pendant une période  de deux ans. Donc le plus dur semble être devant et non derrière pour lui et pour le Mali.

Les hommes d’affaires, les délégations Officielles d’Afrique et du Monde réfléchiront à plus d’une fois, lorsque le Mali leur sera proposé comme destination. Désormais la peur s’est installée sur le Mali !

Si le terrorisme est plus fort qu’une Nation, elle ne fait pas de poids devant toutes les Nations. C’est en cela, que toutes les Nations sont invitées au combat pour le détruire sur cette terre. Et là cette victoire n’est pas au dessus de la volonté des Nations. L’Exemple de la maladie du SIDA est assez édifiant.

Lorsqu’elle a fait son apparution et sa destruction dans la population Africaines ; rien a été urgent chez les Occidentaux. Mais lorsqu’elle est arrivée sur leurs continents respectifs, ils nous ont sorti les rétroviraux évitant ainsi des millions de cadavres.

Qu’est ce qui les empêchent de prendre la même initiative ?

Badou S KOBA

Source: Le Carrefour

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *