Edito : Oui, Monsieur le Président de la République, tout va bien !

«C’est parce qu’il ne supporte pas la contradiction, qu’il incite du coup ses interlocuteurs à lui dire des contrevérités ou à défaut, à se taire». Ce qui est du même au pareil, soit dit en pensant. C’est, en tout cas, ce qu’affirme un ancien collaborateur du président de la République Ibrahim Boubacar Keïta et visiblement scandalisé par les récentes déclarations des notabilités du District et le silence très gênants des religieux à propos de son bilan à mi-parcours (An III).

ibrahim boubacar keita rpm ibk

Les premiers ont en effet estimé que tout va bien ; que le bilan en question s’avère élogieux et qu’il n’y a guère péril en la demeure. Les seconds, à savoir les religieux et en particulier, les représentants de l’Umah, gardent un silence rappelant allègrement l’âge de la période préislamique appelée «djahiliya».  Une chose est sure : IBK aura raison sur eux devant l’Eternel. Et pour cause. Dans le pacte liant les deux parties, ils se sont engagés à lui tenir, en marge des contingences et autres aléas contextuels, un discours de vérité et de droiture.  Leur silence cautionne aujourd’hui le mensonge professé et défendu par d’autres.

Il s’agit bien de ceux-là jugeant son bilan positif au moment où plus de 40% du territoire national échappent encore et toujours au contrôle de l’Etat Central. Oui, tout va bien, M. le Président de la République, disent-ils !

Positif, au moment où la nébuleuse jihadiste allonge davantage ses tentacules dans le sud du pays. Oui, tout va bien Monsieur le Président de la République !

Positif au moment où l’accord de paix se trouve dans l’impasse faisant planer du coup la crainte de la reprise des hostilités et le risque de sécession du pays. Oui, tout va bien, Monsieur le Président de la République !

Positif au moment où votre Armée subit les pires pertes de son histoire avec son lot de veuves et d’orphelins. Oui, tout va bien Monsieur le Président de la République !

Positif au moment où des centaines, voire des milliers de compatriotes perdent la vie lors de la traversée de l’Atlantique à la recherche d’un monde meilleur ou pendant qu’ils sont chassés comme des malpropres dans les pays d’accueil. Oui, tout va bien Monsieur le Président de la République !

Positif au moment où les intempéries ajoutées aux opérations de déguerpissement font des centaines de pauvres, chômeurs, sans-abris et d’importants dégâts matériels. Oui, tout va bien, Monsieur le Président de la République !

Positif au moment où, pour des raisons d’austérités, tous les budgets des départements ministériels sont ramenés à leur portion congrue contraignant ainsi l’Etat à revoir ses prétentions à la baisse. Oui, tout va bien Monsieur le Président de la République !

Positif, au moment où une saine distribution de la justice est encore loin de la réalité et pendant dorment encore dans les tiroirs ces 200 dossiers de lutte contre la corruption que vous avez juré de mener à bout. Oui, tout bien Monsieur le Président de la République !

Positif au moment où des préavis de grèves s’amoncellent sur la table du Gouvernement. Oui, tout va bien, Monsieur le Président de la République !

Positif au moment où la société malienne connaît une véritable stratification, faisant d’un côté une minorité de riches et de l’autre, une grande majorité de misérables. Oui, tout va bien Monsieur le Président de la République !

Positif, parce que ceux-là appelés à vous tenir un langage de droiture occultent la vérité par crainte de vous effaroucher et afin de rester de vos bonnes grâces. Oui, tout va bien, Monsieur le Président de la République !

Positif, parce que vous l’avez voulu ainsi et parce que vous avez raté l’occasion de faire votre mea culpa et redonner ainsi espoir à un peuple meurtri cherchant désespérant une queue de diable à tirer. Tout va bien, Monsieur le Président de la République !

Positif, parce que vos laudateurs ont omis de vous rappeler cette sagesse proverbiale pleine de modestie et selon laquelle, ce qui reste à faire restera à jamais plus important ce qui a été fait. Tout va bien Monsieur le Président !

Tout ira cependant mieux, Monsieur le Président de la République, si vous parvenez à voir sans que l’on vous oriente le regard et entendre sans qu’ils vous imposent l’écoute. Soyez le Président de ces millions de compatriotes ayant misé sur vous et non celui de vos courtisans sur lesquels ils n’ont point misé ! Soyez le Président de la République du Mali ! Alors, tout ira, non bien, mais peut-être mieux !

B S. Diarra

 

Source:  La Sentinelle

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.