Contradiction française

La fin de Serval ?

Boukary-Daou journaliste malien arrete

L’opération Serval était venue pour casser la colonne vertébrale des terroristes d’Aqmi, d’Ansar Dine, de Mujao. Alors que la question terroriste est toujours actuelle au nord Mali, Hollande autorise ses services à travers les Fonds destinés aux services de renseignements, et ses entreprises dont AREVA à arroser Aqmi, Ansar Dine ou les organisations terroristes.  Il y a sans doute, des contradictions dans la démarche. Hollande a certes besoin de gagner des points dans les sondages. Mais, c’est la deuxième mort de Damien Boiteux, qui doit se retourner dans sa tombe.
Conséquences au Mali ? La remise en selle de ceux la même qui ont poignardé la République, trahi la nation et dont la responsabilité est entière dans la mort de centains de soldats maliens, notamment à Aguel Hoc. Le capitaine Sékou Traoré (Bad) se retourne dans sa tombe : la réhabilitation de Ansar Dine est en marche.
B. Daou

Source: Lerepublicainmali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *