“Adopte un nègre” : quand le racisme devient banal

MASCULINISME – Depuis le mardi 30 avril au matin, l’information buzze sur Twitter. Provocation ou mauvaise blague, qui se cache derrière le vrai faux site de rencontre Adopte un nègre (adopteunnegre.com)?ADOPTE-UN-NEGRE-SITE LICRA

Au premier coup d’oeil, l’interface ressemble comme deux gouttes d’eau au service qu’il parodie, AdopteUnMec.com. “Inscription en moins de 1 minute”, membres présentés comme des “produits” (“produits régionaux” chez adopteunmec, “produits importés” chez adopteunnegre), “offres à la une” devenues “offwes à la une”, le pastiche est poussé à l’extrême, y compris dans le propos.

C’est quoi ce site raciste?

Les auteurs du site n’ont manifestement pas peur du mauvais goût puisque même les fameuses “offres spéciales” du site adopteunmec telles que “coup de coeur intello”, “Jamaican party” ou la “série carotte” ont été imités. Sur adopteunnegre elles deviennent la “série spéciale fils d’ambassadeur”, la “semaine internationale de la racaille”, l'”offre spéciale animal de compagnie” ou encore la “liquidation totale de tous les sans papiers.”

En bas à droite du site, un médaillon indique que “le concept d’adopteunnegre.com est simple. Le client est roi et, en l’occurrence, il est aryen. Honneur aux blancs” ou encore, “au supermarché des rencontres, les femmes de souche font de bonnes affaires.” En conséquence, côté tarifs, le faux-site annonce que l’inscription est gratuite pour les “femmes blanches” et payante pour les “hommes noirs”.

Le message caché…

Trop gros pour être vrai? Oui! En réalité, le site se révèle être une campagne de sensibilisation à la cause du… masculinisme. Vous ne rêvez pas. En effet, peu importe où l’on clique, une fenêtre pop-up apparaît avec le message suivant. Objectif, dénoncer le caractère discriminatoire du site de rencontre.

“Ce site vous choque ? C’est pourtant, transposé à la discrimination raciale, le même principe que le site de rencontre Adopte un Mec avec les femmes/hommes.Le concept d’Adopte un Mec est simple. Pour attirer plus largement la population féminine, il se présente comme un supermarché où les produits seraient des hommes et les clients seraient des femmes. Cette supercherie leur permet de vendre aux hommes l’accès à la clientèle féminine du site.”

 

Les auteurs du pastiche, que Le HuffPost n’est pas parvenu à joindre pour l’instant et qui ne semblent rattaché à aucun mouvement ou association ont donc voulu utiliser les stéréotypes racistes pour choque l’internaute afin de mieux le sensibiliser à leur cause: des hommes présentés comme des “produits”.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *