Travaux de construction du 2ème pont de Kayes : Le taux de réalisation est de 39,75% pour une consommation de délai de 52,25%

Dans le souci de doter toutes les régions de nouvelles infrastructures de désenclavement, le gouvernement du Mali, à travers le département en charge des Infrastructures et de l’Equipement, a ouvert de vastes chantiers sous l’égide de Traoré Seynabou Diop dont la construction du 2ème  pont de Kayes et de ses voies d’accès. Malgré quelques difficultés rencontrées, les différents acteurs du projet rassurent que les travaux prendront fin dans le délai. Le taux de réalisation à ce jour est de 39,75% pour une consommation de délai de 52,25%.

En effet, la remise du site a été faite en janvier 2017 à l’entreprise qui a eu le marché. Il s’agit de  SOMAFREC-SA pour un montant de 36.588.500.499 FCFA TTC avec un délai d’exécution de 24 mois hors saison des pluies. Le contrôle et la surveillance des travaux pour les deux lots sont confiés au bureau d’études CIRA-SA pour un montant de 1.879.150.944 FCFA TTC dans un délai d’exécution de 27 mois. Du démarrage à nos jours, les travaux de construction du 2ème pont de Kayes sont réalisés à hauteur de 39,75% pour une consommation de délai de 52,25% (après déduction de la période hivernale).

Si la construction du deuxième pont de Kayes constitue le lot N°1 du projet, le lot N°2 du projet est relatif à l’aménagement de ses voies d’accès d’une longueur totale de 16,7 km. Les travaux de ce deuxième lot sont confiés à l’entreprise COVEC pour un montant de 18.999.399.534 FCFA pour un délai d’exécution de 15 mois, hors saison des pluies.

Parlant des réalisations physiques, il faut préciser que 64 pieux en profondeur ont été réalisés sur un total de 68, 32 piles en hauteur réalisées sur un total de 52. A cela s’ajoutent la réalisation de 06 chevêtres (liaison des piles en tête) sur un total de 13, la réalisation de 20 bossages (sur lesquels se posent les appareils d’appui du tablier) sur un total de 60. Mais aussi, la préfabrication de 170 dalles (éléments du tablier) pour un total de 653. Les poutres métalliques (représentant environ 48% du volume des travaux) en fabrication à l’usine à l’étranger, commenceront à être approvisionnées sur le chantier à partir de janvier prochain.

En outre, l’exécution de la mise en œuvre des mesures environnementales se poursuit. Les activités concernent entre autres : la sensibilisation sur la sécurité au chantier, sur les maladies IST, la distribution gratuite des moustiquaires, la gestion des déchets solides et liquides etc.

Cependant, malgré ces réalisations, les différents acteurs ont rencontré certaines difficultés qui ont affecté le rythme normal des travaux. Il s’agit entre autres, de la rencontre de roches très  dures pour ancrer certains pieux au cours de l’exécution, ainsi que la montée des eaux du fleuve Sénégal pendant les deux dernières périodes hivernales (2017 et particulièrement en 2018 avec la submersion de la digue).

Les acteurs estiment que toutes les dispositions seront prises pour mettre en œuvre les mesures convenues avec la mission qui a passé le 19 octobre dernier. Aussi, ils ont affirmé qu’avec le rythme actuel des travaux tout en tenant compte des différentes séances de travail qui existent entre les différents acteurs du projet, le planning d’exécution recadré montre la fin des travaux dans le délai.

En entendant, le président de la République Ibrahim Boubacar Keïta effectuera sa première visite de second mandat dans cette région le 31 octobre prochain pour l’inauguration de la centrale thermique de la société Albatros Energy. À l’occasion, il profitera pour visiter le chantier du deuxième pont de la ville de Kayes.

A noter que le deuxième pont de Kayes impulsera sans doute une nouvelle dynamique au développement de la première région. Sa réalisation témoigne de l’engagement des autorités à œuvrer inlassablement au développement des infrastructures routières dans la cité des rails car elle contribuera à mettre en valeur les ressources agricoles, minières et hydrauliques que regorge cette localité.

Moussa Sékou Diaby

Source: Tjikan

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *