Ténenkou : BIENTOT SUR LE BITUME ENTRE MACINA ET DIAFARABE

La route la route reliant Macina à Diafarabé sera bitumée dans 18 mois. Le ministre de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement, Mamadou Hachim Koumaré a symboliquement lancé les travaux, le 4 juin. 

Mamadou Hachim KOUMARE ministre Equipement transports desenclavement Mamadou Nama KEITA directeur national routes construction segou

Plusieurs personnalités parmi lesquelles le préfet du cercle de Tenenkou, les députés élus dans la circonscription, les élus communaux, ont assisté à la cérémonie qui a  mobilisé une foule en liesse.

Le bitumage de la route Macina-Diafarabé va sans doute donner un coup de fouet à l’activité économique dans le cercle de Ténenkou qui est une zone de production de riz et de poisson par excellence ; les ports de pêche de Ténenkou, Diondiori, Diafarabé étant considérés parmi les meilleurs du pays.

Pourtant, Ténenkou souffre d’énormes problèmes d’enclavement. Ce qui rend difficile l’écoulement des produits pendant une bonne partie de l’année. Le seul moyen de transport viable est la voie fluviale qui n’est praticable que pendant trois mois dans l’année. La  route qui va être bitumée se situe dans une zone fortement inondable, très difficile d’accès en saison des pluies.

La route se aménagée en deux étapes. Le premier tronçon, dans le cercle de Ténenkou, section de la route d’intérêt national  N° 32, sera réalisé hors saison des pluies par l’entreprise chinoise CGGC. Le financement des travaux qui s’élève à 12,9 milliards  Fcfa sera supporté à 100% par le budget national.

Elle a une longueur de 43,7 km. Les principales localités traversées sont Macina, Komara, Kouli, Diafarabé. Le maître d’ouvrage est représenté par la direction nationale des Routes à travers le ministère de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement. La mission de contrôle est assurée par le groupement GIC-Mali/SETADE.

Le ministre de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement, Mamadou Hachim Koumaré, a invité l’entreprise chinoise au respect du délai contractuel de 18 mois et  le bureau de contrôle à faire preuve  d’une grande rigueur.

Comme expliqué plus haut, la réalisation de cette route facilitera l’écoulement des produits de la zone  desservie, vers des centres urbains par la route, et permettra la diminution du coût du transport pour les réseaux routiers, l’amélioration des conditions d’échanges commerciaux et la relance des activités socio-économiques de la zone.

Il est utile de rappeler que Ténenkou est un cercle inondé, regorgeant d’énormes ressources naturelles, mais enclavé et isolé. La circonscription se trouve au fond du delta intérieur du Niger à l’extrême ouest de la Région de Mopti. En tant qu’entité, administrative, Ténenkou a été créée en 1818. De nos jours,  le cercle est constitué de 6 arrondissements, 10 communes, 225 villages, 13 fractions nomades.

M. DEMBELE

Amap-Ténenkou

Source : L’ Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *