Télécommunication : MALITEL toujours à la traine

Des appels téléphoniques en passant par les services ADSL ou forfaits via les mobiles, l’opérateur téléphonique brille par son amateurisme. La voix des clients s’élève de plus en plus pour dénoncer leur mauvaise prestation qui commence à agacer et faire révolter plus d’un.

Le vol est flagrant à Malitel. Rien qu’en s’amusant à faire un test on se rend compte. En suivant le lien pour prendre les forfaits, on comprend que Malitel vole ses clients en longueur de journée. C’est le cas de ce numéro qui a été deux fois successivement victimes des abus de Malitel. En effet lorsque M B.D a essayé de se munir d’un forfait internet se 1 GO qui coute chez eux à 1000F, grande a été sa surprise de constater qu’on lui offre 500 MO et en même temps facturé l’opération à 1 000F. Un fait qui n’ayant pas été compris par le client appelle le service pour avoir des informations et être mis dans ses droits. Malgré la confirmation du service client qui reconnait que le client a été injustement facturé, il n’en est rien pour son remboursement. Pis, trois jours après il est victime du même abus. Ce qui fera croire aux clients que c’est un système mis en place pour escroquer les clients.

Pour l’ADSL, c’est le sauve qui peut. Beaucoup d’internautes avaient vu en ADSL la solution pour la connexion. Mais c’était à ses débuts. Aujourd’hui la déception est grande car ADSL n’est plus en mesure d’octroyer une connexion de qualité à ses clients. D’ailleurs beaucoup se mordent les doigts pourquoi ils ont migré vers ce produit. La connexion est toujours hors service et le service de dépannage peut faire plus d’un mois pour trouver une solution à un problème donné. Comme illustration le numéro 20 24 24 38 est toujours resté en panne malgré les différents appels pour réparation. La connexion qu’elle est sensée donner ne peut rester stable pendant 15 minutes. Et malgré ces difficultés notoires, les factures n’accusent jamais du retard.

Source: La Sirène

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *