SIAGRI : Plus de 500 millions de F CFA de chiffres d’affaires

La clôture du Salon international de l’agriculture de Bamako (Siagri 2014) a été marquée par l’organisation d’une soirée dénommée « Nuit de l’agriculture » dans la nuit de vendredi à samedi au cours de laquelle plusieurs personnes ont été primées. En 9 jours, le Salon a généré un chiffre d’affaires de plus de 500 millions de F CFA. La 5e édition du Salon international de l’agriculture de Bamako (Siagri-2014) a pris fin samedi.

 Salon International agriculture siagri

Le Salon a enregistré 1150 produits exposés parmi lesquels 850 produits agro-alimentaires, 120 types de machines agricoles de différentes capacités, 300 animaux domestiques, 20 espèces de poissons d’eau douce et 10 espèces de serpents. Il a permis d’établir 500 contacts d’affaires et de créer un chiffre d’affaires estimé à plus de 500 millions de F CFA. Le Salon a également recensé près de 200 intentions réelles de partenariat et a occasionné la signature de 45 contrats dans divers domaines : approvisionnement en produits agricoles et agroalimentaires, en fruit et produits horticoles.

La clôture du Siagri 2014 a été marquée par l’organisation d’une soirée dénommée « Nuit de l’agriculture » dans la nuit de vendredi à samedi au Palais de la culture sur la berge du fleuve de 21 h à 4 h du matin.

Le Salon avait mis en compétition des exposants. Au cours de la « Nuit de l’agriculture », des prix ont été attribués aux trois meilleurs de chaque catégorie de cette compétition. Le 1 er prix spécial vache (600 000 F CFA) a été remporté par Mamadou Sylla, qui a présenté au Salon une vache de 1,150 tonne. Le 2e prix de cette catégorie (500 000 F CFA) a été décerné à Ibrahim Djiganté, qui a présenté une vache de 600 kg. Le 1er prix vache laitier (500 000 F CFA) a été également remporté par Mamadou Sylla dont la vache produit 30 litres de lait par jour. Le 2e prix vache laitier (300 000 F CFA) est allé à Amadou Diallo.

Le 1er prix bélier (250 000) a été remporté par Ousmane Diarra qui avait un bélier de 121 kg. Le 2e prix bélier (150 000 F CFA) a été remis à Abass Diakité. Le 3e prix bélier (100 000 F CFA) a été attribué à Amara Bamba. En plus, des prix d’encouragement (50 000 F CFA) ont été remis à une dizaine d’associations et de personnes. Des attestations de participation ont été données à tous les participants.

A en croire Bakary Togola, le président de l’Assemblée permanente des chambres d’agriculture du Mali (Apcam), le Salon a atteint son objectif qui visait à faire découvrir les nouvelles technologies de production et de transformation des matières premières et agro-alimentaires, la diversité génétique des animaux du terroir et leur capacité de production. A ses dires, chaque jour 7000 visiteurs venaient au Salon.

Daniel Kéléma, le secrétaire général du ministère du Développement rural, qui a présidé la cérémonie, s’est réjoui que le Salon ait créé un chiffre d’affaires de plus de 500 millions de F CFA. Il s’est engagé au nom de son ministre pour la mise en œuvre des recommandations du Salon.

La 5e édition du Siagri a enregistré 163 stands qui étaient occupés par 326 exposants dont 10 entreprises étrangères. Le thème central de cette édition était : « Les exploitations agricoles familiales : fondement de la sécurité alimentaire au Mali ». Rendez-vous est pris en 2016 pour la 6e édition.

S.Doumbia

Source: Les Echos

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *