Sasakawa Africa Association : Le choix du numérique pour booster la productivité

Sasakawa Africa Association (SAA) a tenu, vendredi dernier, dans un hôtel de la place, son forum annuel au titre de l’année 2021. Cet événementa été présidé par le ministre de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche, Mahmoud Ould Mohamed. La directrice Pays de SAA, Dr Sokona Dagnoko Sissoko et d’autres Partenaires techniques et financiers ont participé à cette rencontre qui s’est déroulée à la fois en présentiel et à distance.

Le thème débattu à cet effet est : «Agriculture durable dans un contexte de changement climatique, de dégradation de la fertilité des sols et de pandémie de Covid19 : état des lieux et perspectives». En choisissant cette thématique, SAA cherche à identifier des opportunités de technologies, de bonnes pratiques et d’innovations prometteuses mises au point par les institutions de recherche publiques et privées, et les universités en vue de leur diffusion auprès des producteurs et autres acteurs des chaînes de valeur agricoles, a introduit Dr Sokona Dagnoko Sissoko.

Ce transfert de compétence sera, selon elle, assuré à travers les Centres de production, post-récolte et de commercialisation (CPPC), les Plateformes d’apprentissage paysannes, les entreprises de transformation agro-alimentaire, les Associations communautaires d’épargne et de crédit (Acec), etc. Cela suivant trois composantes : accroissement de la productivité agricole (Apa), post récolte et la transformation des produits agricoles (PTA), et développement des ressources humaines (DRH), a précisé la directrice pays.

Ces approches modèles seront testées sur le terrain. Suivra la phase de collecte des données quantitatives et qualitatives qui seront soumises à une analyse scientifique pour vérifier leur efficacité. «Les modèles dont l’efficacité est prouvée sont mis à la disposition de la direction nationale de l’agriculture et autres partenaires au développement en vue de leur mise à l’échelle à travers tout le pays, voire dans d’autres régions du globe», a expliqué la directrice Pays de SAA, promettant que son organisation continuera à intensifier ses interventions dans les 15 régions du Mali et au Niger, en partenariat avec plusieurs ONG et grâce au soutien financier de la Coopération néerlandaise.

Plaçant l’événement dans son contexte, le ministre de l’Agriculture, de l’Élevage et de la Pêche dira que la campagne 2019-2020 a été marquée par la pandémie de Covid-19. En dépit de la présence de cette maladie, la SAA a obtenu des résultats tangibles dans les zones d’intervention, se réjouira-t-il. Une douzaine de parcelles de démonstration ont été installées par différents producteurs dans 80 villages, sous la supervision de ses agents de vulgarisation et ses partenaires. 30.000 producteurs ont été sensibilisés et formés aux différentes techniques et technologies développées. Il a aidé à l’élaboration et l’exécution de cinq plans d’affaires au niveau des Centres de production, post-récolte et de commercialisation (CPPC), notamment l’Université de Ségou qui été dotée en équipements et moyens pour le e-learning (formation en ligne). Les capacités des enseignants-chercheurs et étudiants de cet établissement ont été renforcées à cet effet.

En outre, 10.000 tonnes de céréales ont été produites par les organisations paysannes participants au programme SAA au niveau des CPPC pour une valeur estimée à 1,5 milliard de Fcfa, a énuméré Mahmoud Ould Mohamed.

Fadi CISSÉ

Source: L’Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.