RUMEUR SUR LA CIRCULATION D’UNE NOUVELLE COUPURE DE 50.000 FCFA : LA BCEAO APPORTE UN DÉMENTI ET SE RÉSERVE LE DROIT D’ENGAGER DES POURSUITES JUDICIAIRES

Suite aux rumeurs faisant croire qu’une nouvelle coupure de 50.000 FCFA aurait été introduite par la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), Cette dernière a apporté un démenti et se réserve le droit d’engager des poursuites judiciaires contre les auteurs complices de ces allégations.

 

De fausses rumeurs sur une prétendue nouvelle coupure de 50.000 FCFA à la BCEAO avaient fait le tour des réseaux sociaux. Face à ces allégations mensongères, la BCEAO a réagi à travers un communiqué publié, le 25 avril dernier : «La Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) informe le public que des messages frauduleux  qui lui sont imputés sont diffusés sur les réseaux sociaux tendant à faire croire à l’introduction imminente d’une nouvelle coupure de 50.000 F CFA .

 La BCEAO dément formellement cette fausse information et précise  qu’elle n’a apporté aucune modification à la gamme actuelle des billets de banque de son émission en circulation qui demeurent valides», lit-on dans le communiqué.

Par ailleurs, la BCEAO invite les populations à la plus grande vigilance et à ne se référer qu’aux seules voies de communication officielles usuelles de l’institut d’émission

DEMBA KONTE 

Source : NOUVEL HORIZON

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.