Risque de bain de sang à Koro : Le PDG de la BMS indexé

Depuis les folles rumeurs persistantes sur la possibilité d’une fusion entre la BHM et la BMS, le PDG de cette dernière qui se sent menacer ne dort plus que d’un seul œil. Pour faire payer au régime cette décision très attendue, celui là même qui doit tout à ATT a décidé de s’attaquer au régime d’IBK.

Babaly Ba Président Directeur Général bms

Babaly Ba puisque c’est de lui qu’il s’agit ne manque pas d’idée sordide pour mettre à mal la cohésion nationale dans un contexte particulièrement difficile pour notre pays. Complice connu du pôle économique de la défunte fédération malienne des sports équestres, l’indélicat PDG de la BMS a décidé de marcher sur des œufs pour ressusciter ses anciens camarades de table.

Dans sa tentative de récupération politique d’un événement sportif pour le compte du PDES, l’homme qui a débarqué au sein de cette institution financière les poches trouées a décidé de déterrer la hache de guerre au sein du sport équestre. Comment comprendre que malgré les efforts de l’ensemble du gouvernement pour normaliser la discipline, qu’un homme fut-il PDG d’une banque pour des raisons personnelles puisse occasionner le retour à la case de départ.

En effet, pour les besoins d’un grand prix dont il est le parrain, l’homme qui croit fermement qu’avec l’argent tout est permis, a décidé d’ignorer l’actuelle fédération malienne des sports équestres reconnue par les autorités pour faire recours aux membres de la défunte fédération malienne d’hippisme pour les besoins d’organisation de cette course.

Malgré les mises en garde (refus de signer les ordres de mission avec la mention de la fédération malienne d’hippisme) du préfet de Koro, localité de la région de Mopti qui a abrité la compétition, Babaly  Bah a persisté dans sa volonté de saper les efforts du Ministre Guindo, mais aussi d’écorcher le régime IBK.

Ainsi, en plus d’ignorer la fédération en place, il a confié l’organisation à une délégation de la défunte fédération malienne d’hippisme.

N’eut été, la sagesse de la ligue de Koro, cet homme qui doit tout à l’Etat allait occasionner un bain de sang inutile à Koro. Du côté de la fédération malienne des sports, certains envisageraient une plainte contre le PDG de la BMS si les autorités ne se saisissent pas du dossier.

Loin d’être un cas isolé, cette accointance entre Babaly Bah et les membres de la défunte fédération malienne d’hippisme aurait une connotation financière. Selon une source proche de l’institution, malgré les sollicitations du département des sports, les mouvements seraient opérés sur les comptes gelés de l’ancienne fédération domiciliée à la BMS. Lors de cette course, une coquette somme aurait même été alloué pour défier l’Etat.

D’autres sources attribuent ce comportement irresponsable du PDG de la BMS à la pression d’un membre de l’ex fédération haut perché et qui l’aurait promis de faire le nécessaire pour le maintenir en cas de fusion de la BHM et de la BMS. Vrai ou faux ? A suivre dans nos prochaines parutions, d’autres confidences d’une grande dame connue du secteur des banques sur d’autres agissements de l’homme aux apparences trompeuses.

 

  1. D

Source: La Sirène

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.