Revue annuelle des réformes politiques, programmes et projets de l’Uemoa : Les conclusions présentées au Premier Ministre

Bamako vient d’abriter les travaux de la première revue annuelle de la Revue annuelle des réformes politiques, programmes et projets de l’Union économique et monétaire de l’Afrique de l’Ouest (Uemoa).

ceremonie conference donateurs bruxelles comissaire charge developpement andris piebalgs premier ministre moussa mara

Après la clôture des travaux, M. Cheikh Hadjibou Soumaré, président de la Commission de l’Union est venu, ce lundi matin, présenter au Chef du Gouvernement Moussa Mara, les constats et recommandations auxquels ils ont abouti. Madame le Ministre de l’économie et des finances, Mme Bouaré Fily Sissoko et certains membres de sa commission ont assisté à la rencontre.

Il ressort de cet exercice institué par Mme Bouaré Fily Sissoko lorsqu’elle était en charge du conseil des minutes de l’union, que le Mali  se classe  dans le peloton de tête au titre de la transposition des directives et des applications. Il faut entendre par là l’état d’application des actes communautaires tels que les actes additionnels, les règlements, les décisions et directives adoptés par les instances de l’Union. Sont ainsi évalués  la gouvernance économique, la passation des marchés, le Système Comptable Ouest-Africain (SYSCOA), l’Union douanière, les zones franches, le système LMD,  le visa communautaire et la libre circulation,  le transport, le secteur agricole et le développement humain.

Le Premier ministre Moussa Mara a fait le constat que le Mali est en progression constante sur l’ensemble des indicateurs et surtout il arrive premier dans l’application. Il a engagé le gouvernement à poursuivre dans ce sens.

Les chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union, dans le souci de booster l’intégration, ont adopté le 24 octobre 2013 l’acte additionnel institutionnalisant le processus de la revue.  Le Mali dispose d’un comité technique de suivi dans le cadre de la revue annuelle de la réforme.

L’évaluation au 31 décembre 2012 montre que 54% des réformes institutionnelles sont appliquées par les États membres et 70% des politiques et programmes relevant de la promotion du marché commun sont mis en œuvre. Des efforts doivent cependant être faits pour les réformes sectorielles.  

Source: CCINT Primature 10 11 2014 16:21

SOURCE: Le patriote  du   13 nov 2014.
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.