Recettes douanières : Modibo reprend la main !

A deux mois de la fin de l’exercice budgétaire 2016 de la direction générale des douanes, l’inspecteur général de classe exceptionnelle, Modibo Kane Kéïta revient en force. Il met dans la cagnotte 44,3 milliards de FCFA au titre des recettes mensuelles d’octobre 2016. Après une baisse de régime constatée au cours des deux mois précédents, le directeur général des douanes avait promis de finir l’année en beauté en honorant les objectifs de recettes annuelles qui s’élèvent à 488 milliards de FCFA. Il est sur la bonne voie !

modibo kane keita directeur general douane mali

Plus d’un Malien, à commencer par le ministre de l’économie et des finances, était étonné de la chute brutale des recettes douanières pendant ces derniers mois. Une inquiétude d’autant plus légitime que depuis l’arrivée à la tête des douanes maliennes de l’inspecteur général Modibo Kane Kéïta, le trésor public n’a autant été renfloué de sous provenant des douanes. Mais à l’analyse et après investigations, l’on décèle en arrière plan de cette situation des actes de sabotage sciemment orchestrés par des tireurs de ficèles tapis sous l’ombre et savamment exécutés par des cadres en quête de promotions promises.

Comme en médecine, si le mal est bien diagnostiqué, le traitement devient plus facile. Le réseau et les moyens des saboteurs ayant été donc identifiés par Modibo Kane Kéïta et son équipe, ceux-ci n’ont eu qu’à trouver la parade pour remonter la pente des recettes.

Ainsi, 44,3 milliards de FCFA ont été enregistrés au titre du mois d’octobre, contre 41,2 milliards de FCFA en septembre, soit un gap positif de plus de 3 milliards de FCFA. Avec ce chiffre, le quota mensuel a été atteint, au grand souvenir des mois de mars (43 milliards de FCFA, dont 20 milliards CFA pour le seul Bureau des Produits Pétroliers), d’avril (45,3 milliards de FCFA), et de mai (45,7 milliards de FCFA). Ce dernier chiffre est le record absolu en matière de recettes mensuelles. Oui, du jamais vu. Estampillé Modibo Kane Kéïta.

Sékou Tamboura

 

 

Source : L’ Aube

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *