Promotion du secteur industriel : La Commission Economique et Financière du CESC dans la 3ème Région

Une délégation de la Commission Economique et Financière du Conseil Economique, Social et Culturel conduite par son Président, Monsieur Abdrahamane SALL, a  effectué une visite de terrain dans certaines entreprises privées de la Région de Sikasso, les 27 et 28 mars dernier.   

Après la visite l’usine de production d’Aliment bétail et de Farine de la Société M’Bouna, le mois de février dernier, la Commission Economique et Financière du Conseil Economique, Social et Culturel  était dans la cité du Kenedougou, les 27 et 28 mars. Ladite visite avait pour objectif de s’enquérir  des difficultés  auxquelles sont confrontées  les entreprises du secteur privé en vue de les  faire remonter  aux  plus hautes autorités.

Majestueusement dressé  au centre de la ville de Sikasso, l’hôtel « Cinquantenaire », a constitué la première étape de la visite de la délégation du Conseil. Bâti sur une superficie d’un  (01) hectare  avec un taux de remplissage de 50% environ, l’Hôtel ‘’Cinquantenaire’’ a été créé en 2010  et emploie une centaine d’agents. L’établissement  hôtelier comporte 105 chambres avec des salles de réunion ultra modernes et des restaurants panoramiques pouvant contenir jusqu’à 200 personnes.

L’Huilerie Cotonnière de Sikasso (HUICOSI-SARL), a été le second  site visité par la délégation.

Cette unité industrielle a une capacité de production journalière de 260 tonnes d’aliments bétail contre  35 tonnes d’huile par jour. A ces deux activités se greffe une unité de savonnerie en phase d’essai. Mieux, l’ HUICOSI  contribue à la protection de l’environnement à travers le recyclage des déchets plastiques qui sont utilisés pour la fabrication des bidons d’huile

Selon son promoteur qui n’est d’autre que notre compatriote M. Abdoulaye DIAWARA, les difficultés ont pour noms : l’insuffisance de la matière première, il s’agit en l’occurrence de la graine de coton dont le prix de la tonne est passé de 25 000 FCFA à 106 000 FCFA aujourd’hui; le coût élevé de l’électricité, la psychose de l’insécurité qui impacte sur la clientèle de l’hôtel.

A cet effet, pour pallier ces difficultés, M. DIAWARA propose  l’option de tarif préférentiel pour les unités industrielles pourvoyeuses  d’emplois.

Le Chef de mission de la délégation du CESC, M. Abdrahamane SALL, par ailleurs Président de la commission Economique et Financière s’est dit très satisfait de la visite .Il a  insisté sur l’apport combien important  que joue le secteur privé dans le développement socio-économique du Mali. « J’ai été impressionné du nombre d’emplois (direct et indirects crées par ces différentes entreprises. Et cela s’ajoutent d’autres activités génératrices de revenus au profit du monde rural et de l’Artisanat . M. SALL a ensuite  affirmé que les difficultés constatées seront transmises aux plus hautes  autorités conformément aux missions assignées au Conseil par le constituant.

Baba Bourahima Cissé

La rédaction

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *