Nouvelles réformes dans la passation des marchés: Publics Les premiers acteurs de la commande publique se musclent

En guise d’assistance technique aux Etats membres dans le cadre de la transposition des directives communautaires sur les marchés publics dans leur ordre juridique national, l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) a élaboré les dossiers standards régionaux d’acquisition.

salon jeune entrepreneur saje uemoa

Ces dossiers, adaptés à notre règlementation nationale, viennent d’intégrer, en remplacement des dossiers types, nos outils de passation des marchés publics. Ces nouveaux outils étaient au centre d’une session de formation à l’attention des premiers acteurs de la commande publique, à savoir les cadres de l’Autorité de régulation des marchés publics et des Délégations de services publics de la Direction générale des marchés publics et des directions régionales des marchés publics et des délégations de service public.

L’ouverture de cette session, qui se déroule à l’Institut national de formation en équipement et transport, a été présidée par Djéri Doucouré, représentant le secrétaire exécutif de l’Autorité, en présence de la Directrice générale adjoint de la Direction générale des marchés publics, Mme Traoré Seinabou  Diop et du Directeur général Adjoint de l’INFET.

Selon le représentant du secrétaire exécutif, depuis la signature de la lettre circulaire n° 02247/MEF-SG du 23juin 2015 par le ministre de l’Economie et des Finances, mettant en vigueur l’application des dossiers types d’appel d’offres pour la passation des marchés de travaux, de fournitures et ou de services connexes, de services courants et des marchés de prestations intellectuelles, le renforcement des capacités des acteurs de la commande publique en la matière se fait sentir. «La présente session de formation qui marque d’ailleurs le démarrage de ce processus est destiné aux premiers acteurs de la commande publique, à savoir les acteurs de la régulation, du contrôle et de la formation en marché public», a précisé Djéri Doucouré qui a loué les compétences et le talent de la formatrice.

Aux dires du représentant du secrétaire exécutif, à l’instar des DSRA, les quatre nouveaux dossiers types d’appel d’offres qui remplacent désormais les trois anciens s’inspirent des documents types d’appel d’offres de la Banque mondiale et de la Banque africaine de développement (Bad) ainsi que des principes de bonne gouvernance économique dont s’inspirent les directives communautaires de la commande publics de l’Uemoa.

Cette session, comme cela a été précisé, marque le départ d’une série d’actions du genre au profit des acteurs concernés par la commande publique.

 

  1. D      

Source: L’Oeil du Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.