Nouveau Zoo national : Un joyau réhabilité par le Trust Aga Khan

Le nouveau Zoo national a été officiellement inauguré le 20 juin 2013, après 24 mois de travaux de réhabilitation et d’extension menés par le Trust Aga Khan pour la culture, suite à un contrat de partenariat public-privé. Les journalistes ont eu l’honneur de découvrir ce Zoo national à travers une conférence de presse et une visite guidée des lieux.zoo national mali animaux jardin zoologique agha khan aga

Ce nouveau Zoo accueille aujourd’hui plus de 100 espèces animales dont 17 mammifères, 21 espèces d’oiseaux, 13 espèces de reptiles et 58 espèces de poissons. En effet, sur une superficie de 6 hectares, le nouveau Zoo offre maintenant aux animaux un cadre qui rappelle leur habitat naturel, tout en respectant les normes internationales sur les Zoos : espace dédié aux chimpanzés agrémenté d’arbres et de hamacs, fosse boisée où coule une rivière artificielle pour accueillir les lions, un pré-destiné aux biches, aux buffles ou aux autruches. On y trouve également des cheminements revêtus, une grande volière, un nouvel aquarium et un nouvel vivarium.

Non seulement le Zoo propose un espace de détente et de loisirs, mais, c’est aussi un outil indispensable à la connaissance, à la préservation et à la conservation des espèces animales. Il aura donc une mission de conservation d’espèces animales, mais aussi pédagogique et scientifique. Ainsi, beaucoup d’espèces africaines menacées à l’état sauvage, y seront gérées au mieux pour conserver leur patrimoine génétique et aider à la sauvegarde de leurs congénères sauvages. 

Il faut aussi souligner que le Zoo national représente une ressource importante pour l’éducation, surtout celle des écoliers. Il impulse le changement positif de comportement à travers l’exposition de panneaux (fiche d’identité des animaux et des espèces). Le visiteur pourra aussi prendre part à des expositions, projections documentaires, contes, lectures spécialisées.

Précisons que cette réalisation fait suite à celle du parc botanique inauguré en septembre 2010 et auquel il est contigu sur la route de Koulouba, lui aussi dirigé par le Trust Aga Khan pour la culture, suite à la signature d’un contra public-privé avec le ministère de la Culture et le ministère de l’Environnement et de l’Assainissement. Ce contrat de partenariat de 25 ans couvre la construction, la gestion, l’entretien et le développement des parcs botanique et zoologique. Les revenus excédentaires résultant éventuellement de son activité, seront réinvestis dans le projet. A noter que 50 emplois ont été déjà créés pour la gestion et l’entretien du Zoo, en plus d’une centaine pour le parc botanique. Ajoutons que le parc national du mali fait partie d’un large programme de régénération mise en œuvre par le Trust Aga Khan pour la culture (Aktc) sur plusieurs sites historiques et culturels du pays, notamment à Bamako, Mopti, Tombouctou et Djenné.

E. BRUNO

Source: Notre Printemps

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *