MOUSSA ISMAÏLA TOURE, DIRECTEUR GÉNÉRAL DE L’API-MALI : ‘’ LE PAYSAGE DE L’INVESTISSEMENT AU MALI DISPOSE D’INSTRUMENTS VARIES ADAPTABLES A CHACUN’’

Le Directeur Général de l’Agence pour la Promotion des Investissements au Mali (API-Mali), M. Moussa Ismaïla Touré donne des explications sur plusieurs aspects de l’entrepreneuriat dans notre pays.

Le Directeur Général de l’API-Mali a expliqué que de façon générale,   la jeunesse occupe une place importante dans notre économie .encore plus celle qui a eu    un regard très positif sur son pays d’origine. Cette jeunesse doit avoir un rôle plus important. Selon M. Touré, ce sont leurs attentes, parce qu’elle a eu la chance d’être confrontée à d’autres réalités, de bénéficier d’un environnement beaucoup plus favorable qui lui a permis de développer des capacités et de s’exprimer. Cela est une opportunité pour leur pays d’origine, le Mali par exemple qui est un terrain vierge où ils peuvent venir s’exprimer beaucoup plus facilement. C’est ce qui les caractérise : «  C’est pour ça que nous avons une attention particulière pour non seulement cette jeunesse, mais pour la diaspora de façon générale. Il y a d’abord la question culturelle. Le fait d’avoir grandi en dehors de leur pays d’origine, d’avoir baigné dans un environnement culturel différent fait que lorsqu’ils viennent, il y a un certain choc, il y a une période d’adaptation et il y a une nécessité de s’adapter. Malgré le fait qu’ils aient eu peut-être un environnement familial malien dans leur pays de naissance et ensuite dans les pays où ils vivent, il y a quand même ce choc culturel qui est là qui peut constituer un challenge pour eux. Il y a cette nécessité d’adaptation culturelle. Suite à ça, il y a la maitrise de l’environnement. Nous avons un environnement moins structuré, beaucoup plus informel qui peut présenter un challenge pour porter des projets de business dont ils seraient porteurs. Donc ce sont des choses qu’il faut intégrer des deux côtés. De notre côté, parce que nous les accueillons, assistons. De leur côté, en sachant qu’ils doivent faire un effort d’ajustement sans pour autant renoncer à leur principe, à leur façon de faire. Il faut intégrer que ceux qui seront en face de vous seront différents, donc il y a un besoin de s’ajuster », a fait savoir le premier responsable de l’API-Mali.

Selon Moussa Ismaïla Touré, aujourd’hui le paysage de l’investissement au Mali dispose d’instruments variés adaptables à chacun. A ce titre, il y a un Code des Investissements qui est parmi les attractifs dont peut bénéficier tout porteur de projet d’investissement y compris ceux qui viennent de la diaspora et notamment cette jeunesse de la diaspora. Il y a aussi d’autres structures qui sont là. Donc il y a un certain nombre de dispositifs. Ce qui manque aujourd’hui le plus, c’est la connaissance de ces dispositifs. Il est nécessaire d’avoir une démarche proactive pour faire connaitre tout cet arsenal qui existe et qui n’attend qu’à être utilisé.  Pour M. Touré,  « aujourd’hui au Mali, il y a des grandes opportunités. En termes de conseil, c’est de dire qu’il est important de bien réfléchir sur son projet, il est important de se préparer à ce que les choses ne soient pas aussi simples, faciles que ceux qu’ils ont l’habitude de vivre dans cet environnement beaucoup plus structuré. Il faut se préparer à faire face à une administration beaucoup plus lourde, beaucoup plus lente, moins performante et aussi à d’autres pratiques qui ne sont pas à encourager et qu’on ne rencontre pas aussi facilement là où ils vivent. Ce sont des choses qui sont importantes, qui sont nécessaires d’être intégrées dans la préparation d’un projet. Il faut s’armer de courage et de patience. Ce sont des opportunités qu’il faut saisir et il faut venir s’informer au bon endroit et se faire accompagner par les bons acteurs ».

Tougouna A. TRAORE

NOUVEL HORIZON

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *