Marché interbancaire de l’Uemoa : Baisse de 5,3% du volume moyen hebdomadaire des opérations en janvier

Selon le « Bulletin mensuel des statistiques – Janvier 2021 » de la Banque centrale des états de l’Afrique de l’ouest (Bceao), au niveau du marché interbancaire de l’Uemoa, le volume moyen hebdomadaire des opérations, toutes maturités confondues, a baissé de 5,3% pour se situer à 343,9 milliards en janvier 2021.

 

Le taux moyen pondéré desdites opérations est ressorti à 2,70%, contre 2,61% le mois précédent. Au titre du compartiment à une semaine, le volume moyen des opérations s’est établi à 250,0 milliards en janvier 2021, après 279,2 milliards un mois plus tôt. Le taux d’intérêt moyen sur ce guichet a augmenté pour se fixer à 2,54% en janvier 2021, contre 2,45% le mois précédent.

Selon la  Bceao, les résultats de l’enquête sur les conditions de banque révèlent une stabilité à l’échelle globale de l’Union des taux d’intérêt débiteurs des banques au cours du mois de janvier 2021 par rapport au mois précédent. Hors charges et taxes, le taux débiteur moyen calculé à l’échelle de l’Union est ressorti à 6,26%, stable par rapport aux réalisations du mois précédent. Les taux d’intérêt créditeurs des dépôts à terme se sont établis à 5,26% en janvier 2021, contre 5,51% le mois précédent.

Les chefs d’entreprises interrogés par la Bceao ont déclaré une très légère amélioration du climat des affaires au cours du mois de janvier 2021. L’indicateur synthétique y afférent a gagné un point par rapport au mois précédent, mais reste, à 99,4, légèrement en deçà de sa moyenne de longue période (100). Cette légère hausse est la résultante d’évolutions différentes selon les pays.

S’agissant de l’indice du chiffre d’affaires dans le commerce, il s’est contracté de 1,3%, sur un an, en janvier 2021, après un recul de 2,5% le mois précédent, en rapport essentiellement avec une baisse moins prononcée des ventes de produits alimentaires et textiles.

La production industrielle est ressortie en hausse de 4,0% au cours du mois sous revue, contre 5,0% le mois précédent, en lien notamment avec la décélération du rythme de progression de la production manufacturière, atténuée par une bonne tenue de la production extractive.

Quant à l’indice du chiffre d’affaires dans les services marchands, il est ressorti en hausse de 6,1% au cours du mois sous revue, contre une progression de 4,1% le mois précédent.

Adou FAYE

Source : LEJECOM

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.