Mali : le Conseil supérieur de l’agriculture compte attribuer 15% des terres arables aux jeunes et aux femmes

Réuni en session ordinaire le mardi 2 mai dernier sous la présidence du chef de l’Etat malien Ibrahim Boubacar Keita, le conseil supérieur de l’agriculture a décidé d’octroyer 15 % des terres arables aux jeunes et aux femmes pour assurer leur autonomie. C’est ce que précise le communiqué publié à cet effet.

ibrahim boubacar keita rpm ibk discours campagne photo officiel

Evoquant la loi sur le foncier agricole récemment entrée en vigueur, le président a « nourri l’espoir qu’elle apportera des changements profonds dans la sécurisation des droits fonciers individuels et collectifs, tout en limitant les conflits récurrents entre les communautés rurales ». Une sécurisation du foncier qui passe par la prise en compte des droits fonciers des couches vulnérables de la société. « Je me réjouis du fait que les femmes et les jeunes ne soient pas restés en marge car 15 % des terres seront affectées à leurs besoins pour assurer leur autonomie », a-t-il ainsi promis.

Et de se réjouir des résultats plus qu’encourageants obtenus au cours de la campagne agricole écoulée, soit 8 849 551 tonnes de céréales avec un excédent de 3 770 070 tonnes, 647 000 tonnes de cotons-graines, 45 624 tonnes de viande rouge, 5664 vaches inséminées et 30 187 000 animaux vaccinés.

 

Source: Agence Ecofin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.