Mali, Centre pour le développement du secteur agroalimentaire : Le projet de programme d’activités et de budget 2020 adopté par les administrateurs

Le Centre pour le développement du secteur agroalimentaire (CDA) a tenu jeudi la 1ère session de son conseil d’administration. Les travaux qui se sont tenus au ministère de l’Industrie et du Commerce, étaient présidés par le chef du département, Mohamed Ag Erlaf. Les administrateurs ont examiné et adopté le projet de programme d’activités et de budget 2020. Idem pour le projet de règlement intérieur du conseil et d’organigramme du Centre.

 

L’analyse des documents soumis au Conseil fait ressortir un budget estimé à la somme de plus de 401,917 millions de Fcfa pour l’exercice 2020.

S’exprimant à l’entame des travaux, le ministre Mohamed Ag Erlaf a rappelé que le CDA est le dispositif institutionnel pour l’exécution du plan d’actions de la Stratégie pour le développement du secteur agroalimentaire, validée le 13 juillet 2011 par le gouvernement. Plan visant la réalisation d’activités de transformation de produits agricoles qui constituent un atout en termes d’investissements, de création de valeurs économiques et sociales, a ajouté le ministre de l’Industrie et du Commerce. Pour qui le secteur agroalimentaire ne manque pas de potentiel en terme de disponibilité de matières premières agricoles et d’une forte demande nationale de produits agroalimentaire qui est couverte à plus de 70% par l’importation.

Cependant, malgré les énormes atouts, le secteur reste confronté à des contraintes comme l’accès, la maitrise de la technologie et des procédés de transformation, la qualité insuffisante des produits fabriqués due à l’absence de politique de qualité dans les entreprises, l’irrégularité dans l’approvisionnement en matières premières agricoles et l’accès difficile au financement.
D’où la création du CDA qui a, pour arriver à relever ces défis, mis en place courant 2019 ses organes d’administration et de gestion du Centre (conseil d’administration, direction générale) et renforcé les capacités des entreprises agroalimentaires, a révélé son directeur général. Almaimoune Alhassane a aussi rappelé que le CDA est un établissement public à caractère administratif cré par loi 061 du 05 novembre 2018 dont la mission est de promouvoir les activités agroalimentaires. A ce titre, il est chargé de vulgariser les techniques, les technologies appropriées et modernes de transformation, de stockage et de conservation».
La mission du CDA, a précisé le DG, est l’accroissement des capacités managériales, commerciales des entreprises de transformation agroalimentaire, la mise en place d’une base de données sur le secteur agroalimentaire et de facilitation de l’accès des entreprises agroalimentaires au financement.

Babba B. COULIBALY

Source : L’Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *