le Mali se dote d’une unité d’équipements solaires

Le ministre l’Energie et de l’Eau, Malick ALHOUSSEINI, a inauguré, vendredi dernier, de la nouvelle unité d’assemblage d’équipements solaires de la société SOLEKTRA International dans la zone industrielle.

malick-alhousseini-maiga-ministre-energie-eau-conference-coren

Cette unité d’assemblage des pièces pour la production de lampadaires solaires en Afrique de l’Ouest s’inscrit dans le cadre du programme ‘’Akon Lighting Africa’’ initié par la star américano-sénégalaise du ‘’RNB’’ Alioune Badara THIAM dit « AKON ».
Connue pour son programme Akon Lighting Africa, Solektra International vient d’annoncer un partenariat d’envergure avec Sunna Design, dont la première étape est la mise en production, dès le mois de février 2017, d’une unité d’assemblage de lampadaires solaires à Bamako. Appelée à produire pas moins de 30 000 lampadaires par an, l’unité d’assemblage de Bamako a été inaugurée le 13 janvier dernier, en marge du Sommet Afrique-France pour le Partenariat, la Paix et l’Émergence.
Avec l’usine innovante élaborée par Sunna Design, connectée et à faible consommation d’énergie, Solektra International amène sur le continent africain une capacité de production, conformément à sa nouvelle stratégie.
Le PDG et fondateur de la société Solektra International, Samba BATHILY, a souligné que la firme travaille en vue de faciliter aux populations l’accès à l’énergie tout en prenant en compte la protection de l’environnement.
De même, a-t-il fait savoir, la nouvelle unité d’assemblage sera génératrice d’emplois et source de transferts de technologie.
Aussi, dressant le bilan de leurs activités, le PDG de Solektra International a indiqué que sa société a déjà procédé à l’installation de 100 000 lampadaires dans 16 pays africains, dont le Mali. De même, Sokeltra est lancée dans l’installation de 1500 lampadaires dans la région de Mopti.
La nouvelle unité d’assemblage, poursuit-il, est un atout capable de transformer notre pays en un moyeu de susceptible de fournir à l’ensemble de l’Afrique des équipements solaires de qualité et très diversifiés ».

Pour sa part, la star de la musique ‘’RNB’’ américano-sénégalais, Akon, cofondateur de Solektra International, souligné que le transfert de compétences est une donnée essentielle dans ce projet, qui complète parfaitement la Solektra Solar Academy lancée ici au Mali il y a un an.
Dans son intervention, le ministre de l’Energie et de l’Eau, Malick ALHOUSSEINI salué l’initiative. « La mise en service de cette unité cadre parfaitement avec la politique énergétique instruite par le président de la République, son excellence Ibrahim Boubacar KEÏTA », a-t-il dit.
Le programme d’urgence sociale du gouvernement du Mali pour la période 2017-2020 ambitionne de relever le taux d’accès à l’énergie grâce à un vaste programme d’implantation de centrales d’énergie solaire et de centrales hybrides, dans le cadre du partenariat public privé.
Pour le ministre Malick ALHOUSSEINI, la société Solektra avec sa production annuelle de 30 000 panneaux solaires, va permettre de produire une énergie propre sans dégagement de carbone, de diminuer les importations en hydrocarbures, de sécuriser les villes à travers l’éclairage public, mais également d’améliorer le taux d’accès à l’électricité par le développement de nouvelles centrales solaires.

Par Abdoulaye OUATTARA

 

Source: info-matin

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *