Le Mali peut-il quitter le F CFA après l’embargo imposé par la Cédéao ?

Voici à votre intention quelques réactions sélectionnées.
Dr Papa Demba Thiam, économiste
Je romprais toutes les formes de vulnérabilité qui présentent des risques systémiques et structurels pour ma vison de développement économique et social intégré et inclusif. Cela commencerait par la conception d’une stratégie de développement économique et social pour l’ensemble du pays, d’abord bâtie sur le maximum de transformation des ressources nationales.

Cette stratégie devrait ensuite se décliner en programmes, projets et interventions avec leur stratégie de mise en œuvre, y compris par la décentralisation de l’initiative, la programmation, l’action, l’évaluation et la rectification. Une telle approche permettrait d’en évaluer les coûts et bénéfices pour considérer ses moyens de financement les plus appropriés. On en viendrait donc nécessairement à considérer l’émission et la gestion d’une monnaie qui serait bâtie sur la volonté d’endettement de l’économie et non sur des accords de garantie de convertibilité qui limitent forcément l’expansion économique et la création de richesses partagées. C’est tout cela qui me permettrait de concevoir les infrastructures et les superstructures institutionnelles qui pourraient légitimement créer les conditions de la mise en œuvre de telles réformes.

Kako Nubukpo, commissaire pour l’UEMOA.

Pour contourner les sanctions, certains analystes affirment que le Mali pourrait créer sa propre monnaie et ainsi quitter le système monétaire ouest-africain. « On ne peut pas exclure que le Mali se tourne vers d’autres possibilités, vers des pays partenaires qui leur fourniraient des réserves de change. Ce qui se passe peut inciter les dirigeants maliens à regarder du côté des pays émergents, la Russie, la Chine, l’Inde »

Sissoko, économiste

« La question de la monnaie est trop sérieuse pour être décidée sur un coup de tête. Sur quoi s’adosserait cette monnaie ? Quelle serait sa garantie ? ».

Il faut le faire car c’est de souveraineté nationale qu’il s’agit

M’hamed Sadok.Bouziane

Tous ces pays devaient avoir leurs propres monnaie a l’image des pays arabes ! Les terres libérées mais les esprits et leurs souverainetés demeurent Sous l’emprunte financière française ( le nerf de la guerre et de l’économie financière ! Ça dort en Afrique ….!

 Curtis Ekwa

Le Mali 🇲🇱 doit sortir du FCFA et créer sa monnaie, et la banque centrale de cette monnaie doit directement être sous-contrôle de l’Etat pas d’indépendance de la banque centrale jamais… On a les exemples de la FED et la BCE…

Tipa Tipapa

Tout le long de cette saga, la France montre très clairement sa méchanceté enracinée, son ingérence intolérable et révoltante dans les pays souverains d’Afrique. Est-ce que le Mali est la propriété de la France? Si la France prétexte défendre le peuple et prétendre combattre les terroristes, pourquoi s’acharne –t-elle à vouloir par tous les moyens étouffer le peuple malien qui ne veut et ne fait que cela par le biais de ses dirigeants. D’ailleurs, ce peuple démocratiquement proclame, approuve, acclame valide et légitime massivement les décisions de ses dirigeants. Est-ce que cela n’est pas la démocratie? Pourquoi la se déchaîne contre la volonté du peuple massivement exprimée dans les différentes manifestations. Pourquoi vouloir à tout prix imposer des mascarades d’élections toujours sabotées et utilisée comme prétexte pour semer le trouble et le chaos? Instrumentant des apatrides traîtres pour créer des conflits, empêchant la paix et le développement du pays.

Shilo Marie

Aller le Mali, on sort du CFA au plus vite possible.

Condé Barnabé

Aidons le Mali a quitté le CFA par tous les moyens car on ne peut pas avoir notre indépendance étant dans le CFA Donc Oui le Mali quittera du CFA vive le Mali souverain la lutte continue

Cheikh Kebé

S’il peut quitter cette monnaie de merde il ne qu’à le faire, car c’est une monnaie locale qui ne sert presque rien, en tout cas en ce qui concerne les pays africains, on peut même dire c’est une monnaie coloniale qui devait partir depuis l’indépendance, mais comme nous n’avons pas des présidents dignes de ce nom, nous continuons à l’utiliser

Carlos Nada

La France a deux choix : soit la valise ou le cercueil. Car les Africains ne peuvent plus supporter la présence française en Afrique. Vive l’Afrique libre et indépendant

Djumapili Hussein  

Très Vrai ce qu’il dit car les Russes ne seront pas toujours là. Goïta doit profiter de tout faire pour le moment et en vitesse pour tout changer et quitter cette FCFA et annuler tous ces faux accords colonialistes made in France qui tuent les Maliens depuis les années 1960.

Grizehi Guerin

Le Mali est mature

Balla Soumare

EN TERME DE GUERRE : Le FCFA fait plus de dégâts sur le Mali que l’armée française et la Russie sur les pseudos djihadistes.

Source: L’Informateur

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.