La Sonavie condamnée à payer 8,5 milliards à Ecobank

Cette histoire de paiement de prime d’assurance aurait passé inaperçue si l’assureur, en l’occurrence, la Sonavie n’avait voulu créer des problèmes là où il n’y a pas. Pour permettre aux banques d’avoir des garanties plus sûres quant au remboursement d’importants prêts contractés par de grands hommes d’affaires, on a trouvé l’astuce de leur souscrire une assurance-vie dont les primes sont justement payées par les banques qui leur prêtent de l’argent. En cas de décès du client, au lieu de vendre ses biens mobiliers et immobiliers, la banque se retourne vers l’assureur qui lui paie à hauteur de la dette contractée. Et le tour est joué.

ecobank banque panafricaine

Une règle de jeu assez claire mais la Sonavie refusait de payer à Ecobank la prime d’assurance qu’elle avait contractée pour le compte de feu Badra Coulibaly plus connu sous le sobriquet de Ben&Co en prétextant que ce dernier leur avait  caché le diabète qu’il avait. Toute chose qui a fait pouffer de rire le tribunal du fait qu’avant de souscrire à une assurance-vie, le client subi un bilan médical complet fait justement, par les médecins de l’assureur.

Sonavie a été finalement priée de cracher dans le bassinet 7,5 milliards comme principal et 750 millions de FCFA de dommages-intérêts soit  la bagatelle de 8,25 milliards de nos francs.

Source: lesphinxmali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *