La Cour suprême donne un avis défavorable à la candidature de Mamadou Tiény Konaté

Saisie la semaine dernière par le ministère du Commerce et de l’industrie pour avis par rapport à la recevabilité de la candidature du président du collège transitoire, Mamadou Tiény Konaté pour les élections consulaires de la CCIM, la Cour suprême a donné hier sa décision.

Selon des sources biens informées, la plus haute instance juridictionnelle du pays a rendu un avis défavorable à la candidature de Mamadou Tiény Konaté. En d’autre terme, toute candidature de celui-ci pour le poste du président de la CCIM ne serait pas valable.

Certes la décision de saisir cette instance a été prise par le département du Commerce, chargé d’organiser les élections consulaires de la CCIM, pour mettre un terme à la polémique qui s’était instaurée depuis le  début de ces opérations électorales, mais aussi par un souci de transparence et de neutralité dans ces élections. En effet, après l’échec des élections antérieures qui ont conduit à la division du secteur privé pendant plusieurs années, l’autorité de tutelle entend  ressouder le secteur privé, qui demeure le moteur de la croissance économique. Pour répondre à l’attente placée en lui par le gouvernement, le secteur privé doit être uni et solidaire. Aussi, la CCIM, l’une des organisations professionnelles pièces maitresses du secteur privé doit être gérée par une équipe issue des élections transparentes, crédibles   et dont les résultats seront acceptés par tous.

Youssouf CAMARA

 

Source: L’Indépendant

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.