Journée internationale des douanes: Les gendarmes de l’économie au rendez-vous de la performance et de la qualité

De la création de ce corps à ce jour, ils font quotidiennement face, à leurs risques et périls, à des fraudeurs de plus en plus cruels prêts à tuer pour déposer au Mali des produits prohibés.

Ce jeudi 25 janvier 2018, la douane Malienne fête à l’instar des autres pays de la sous région et le reste monde une journée dédié à la douane.

En marge de cette commémoration les performances et les qualités de la douane malienne ne fait qu’unanimité à travers des succès enregistrent.

Au titre de l’année 2018 la douane du mali doit mobiliser  une recette fiscale à 641 milliards FCFA. D’ores et déjà «des performances ont été enregistres à hauteur de 50 milliards de FCFA pour le mois d’août, 52, 3 milliards de FCFA en novembre dernier et 50,1milliards déjà récoltés pour le mois de décembre 2017 en cour de compilation. Décidemment, sous la direction d’Aly Coulibaly, les services de la douane malienne ne finissent plus de battre les records en termes de mobilisation de recette fiscale. Une performance qui n’a pas échappé aux plus hautes autorités. Ces dernières ont poussé les plus hautes autorités à mettre la barre un peu plus haute. Ainsi de 523 milliards d’objectif annuel en 2017, les services de douane malienne devront mettre dans la caisse de l’Etat 641 milliards de FCFA pour 2018. 

Prévision de recouvrement des recettes douanières au titre de l’exercice budgétaire de 2017

En 2017, les prévisions de recouvrement des recettes douanières assignées à l’administration des Douanes, dont fixés è 585,0 milliards FCFA, soit 215 milliards au titre des importations de produits pétroliers, soit 370,0 milliards FCFA au titre des marchandises solides.

Pour atteindre ses objectifs la douane Malienne s’est structurée par une organisation qui abouti à sa Mission.

 Les structures

La Direction Générale des Douanes comprend : En staff : Le Bureau de Contrôle Interne ; Le Bureau Etudes, Appui et Communication ; Le Centre de Formation et de Perfectionnement.

En ligne : La Direction Informatique et Statistique ; La Direction Administration des Ressources humaines, des Finances et du Matériel ; La Direction de la Réglementation, du Contentieux et des Relations Internationales ; La Direction Recettes, Planification et Programmes de Vérification ; La Direction Contrôle après dédouanement ; La Direction Facilitation et Partenariat avec les Entreprises ; La Direction du Renseignement et des Enquêtes Douanières. Le Bureau du Contrôle Interne,Le Bureau Etudes, Appui et Communication, Le Centre de Formation et de Perfectionnement est chargé en rapport avec les structures compétentes ,La Direction Informatique et Statistique,  La Direction Administration des Ressources Humaines, des Finances et du Matériel, est chargée en rapport avec la Direction des Finances et du Matériel et de la Direction des Ressources Humaines du Ministère chargé des Douanes, La Direction de la Réglementation, du Contentieux et des Relations Internationales, La Direction Recettes, Planification et Programmes de Vérification, La Direction Contrôle après dédouanement,La Direction Facilitation et Partenariat avec les Entreprises, La Direction du Renseignement et des Enquêtes Douanières.

Mission fiscale

Le service des douanes est chargé de la collecte et de la perception de tous les droits et taxes relatifs à l’importation et à l’exportation des marchandises. A cet effet, la douane contribue à l’alimentation du budget de l’état à concurrence de 45 à 50 % des recettes fiscales de l’état. Ce rôle primaire à toujours prévalu sur les autres, en ce sens que les citoyens ne voient en la douane qu’un pourvoyeur de recettes pour le compte du trésor public.

Mission économique

Considérant l’évolution de l’économie mondiale, du commerce international et de la coopération sous- régionale et internationale, l’Etat a été amené à adopter des politiques douanières adéquates. Par rapport à cette mission économique, l’état joue un rôle d’entraînement de l’économie nationale. C’est ainsi qu’à partir de la manipulation des taux des droits de douane, les pouvoirs publics peuvent favoriser la promotion du commerce international. Ainsi, l’administration des douanes, sous l’impulsion de l’autorité financière, va stimuler les unités industrielles nationales, accroître la production nationale, protéger et réguler l’économie nationale.

L’administration des douanes demeure un instrument essentiel dans l’intégration économique entre les ensembles sous- régionaux et entre l’Afrique et le reste du monde. Les politiques douanières permettent aux Etats membres d’une union douanière de faciliter leurs échanges commerciaux intercommunautaires, par l’institution d’une taxation préférentielle de leurs produits locaux.

La douane a également pour mission, l’établissement des statistiques du commerce extérieur, en vue d’apporter des informations et faire des prévisions indispensables aux opérateurs économiques, aux unités industrielles, aux organisations nationales et internationales, aux administrations publiques aux institutions financières et autres.

Missions particulières

En raison de l’implantation des structures de la douane sur l’étendue du territoire national, les pouvoirs publics ont confiés à l’administration des douanes, un rôle prépondérant dans la protection de certains secteurs de l’état en collaboration ou au compte d’autres administrations.

Protection de la santé publique

Lutte contre les stupéfiants ; Contrôle des produits pharmaceutiques.

Protection du consommateur

Lutte contre les contrefaçons ; Contrôle des produits périmés.

Protection de l’environnement

Contrôle de commerce international des espèces sauvages, de la faune et de la flore menacée d’extinction.

 Protection du Patrimoine culturel

Lutte contre l’exploitation frauduleuse des œuvres d’arts.

La direction

La Direction Générale des Douanes est dirigée par un Directeur Général nommé par le décret pris en Conseil de Ministres sur proposition du ministre chargé des Douanes.

Le Directeur Général des Douanes est chargé, sous l’autorité du ministre chargé des Douanes de diriger, coordonner, animer et contrôler les activités du service.

Le Directeur Général des Douanes est assisté et secondé d’un Directeur Général Adjoint qui le remplace de plein droit en cas de vacance, d’absence ou d’empêchement.

Hamada Dicko

Incontournables gabelous

Les gabelous célèbrent aujourd’hui la Journée internationale de la Douane. De la création de ce corps à ce jour, ils font quotidiennement face à des fraudeurs de plus en plus cruels prêts à tuer pour déposer au Mali des armes, de la drogue, des médicaments et autres marchandises prohibées.

Combien de douaniers rendirent la vie à la frontière en barrant aux fraudeurs? C’est pour ainsi rappeler que les gabelous méritent respect et considération. N’eût d’ailleurs été leur perspicacité, le Trésor public est à genou et les fonctionnaires vendraient leur petite culotte pour nourrir la famille.

Par an, les gabelous déposent des centaines de milliards Fcfa dans le coffre-fort troué du ministère de Finances. Quel service public fait mieux que la douane ! En fait, leur budget de fonctionnement provient quasiment des recettes de ce corps qui travaille en silence en bon gendarme de l’économie.

Pour une diligente gestion des frontières, dit-on, les gabelous analysent régulièrement des données collectées dans le cadre des procédures de dédouanement. Qui plus, ils accèdentsans détour aux données disponibles dans d’autres services gouvernementaux ou les bases de données disponibles sur le marché et les plateformes. Ils les valorisent et les utilisentpour toujours entraîner la Douane sur la voie du succès.

Dramane KONTA    

SourceLe Crédo

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *