Infrastructures de développement à Ségou : Le coût du projet estimé à plus de 23 milliards FCFA

Dans le cadre de sa visite à Ségou, le président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, a procédé le mardi 24 avril à l’inauguration de l’échangeur de la ville de Ségou et de ses voies d’accès. La réalisation de cette infrastructure s’inscrit dans le cadre du désenclavement intérieur du Mali.

La réalisation de ces ouvrages publics  travaux participe non seulement à l’embellissement de la ville  de Ségou, mais aussi à l’amélioration du trafic urbain.
Il faut noter que la construction d’un échangeur au carrefour de Markala à Ségou et l’aménagement de 10 kilomètres de voiries urbaines dans la ville de Ségou s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’Aménagement d’Infrastructures Routières Structurantes (P.A.I.R.S). Un programme initié par le gouvernement avec pour objectif global de contribuer à l’amélioration de la mobilité urbaine dans plusieurs localités du Mali en vue de dynamiser les échanges économiques au niveau national et régional.
Ce programme permettra aux populations bénéficiaires d’écouler facilement leurs productions agricoles et autres vers d’autres contrées. Le projet a été financé par la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) à hauteur de 16% et par le budget national pour 84 % pour un coût total de 23.263.790.200 FCFA HT.
Lors de l’inauguration de cet échangeur, le président de la République a salué la qualité de l’ouvrage.  Toutefois, Ibrahim Boubacar Keita a exhorté les usagers (population de Ségou) à plus de civisme pour  respecter les règles de la circulation routière. Il s’agira pour lui d’éviter le dépassement de vitesse.  « Sur cet  échangeur, il ne s’agira de faire quoi … », a averti le chef de l’Etat qui en appelle les citoyens à plus de prudence et  de comportements exemplaires. 
Mahamane Maïga

 

Source: lejecom

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *