Inauguration de la station compacte de Kalaban-Coro : La fin du calvaire des populations et de la corvée d’eau des femmes

C’est le lundi dernier 17 octobre que le président de la république a inauguré la station compacte de Kalanbancoro qui va fournir de l’eau potable à l’essentiel des quartiers de la rive droite du fleuve Niger dans la capitale. Alors c’était la fête dans ces localités, tant la réalité de l’eau potable touche la vie des populations au quotidien, la mobilisation était celle des grands jours, devant les plus hautes autorités et les amis du Mali.

ibk-ibrahim-boubacar-keita-inauguration-station-pompage-eau-potable-kabala-somagep-somape

C’est un président IBK tout heureux, qui s’est adressé à la presse juste après la coupure du ruban. Dans cette brève allocution, le président IBK s’est réjoui de l’aboutissement de ce projet qui va soulager les peines des populations qui encore au 21ième siècle mènent le combat de l’eau, ce qui est regrettable. Mais pour autant ces initiatives de projet de fourniture d’eau potable vont se poursuivre à travers le pays pour doter l’ensemble des grandes agglomérations d’infrastructures d’approvisionnement en eau potable.

Le président était émerveillé de la participation et de la compétitivité des entreprises maliennes qui, de plus en plus, participent à la compétition et remportent des marchés. C’est le cas de l’entreprise ” BUILDERS DIAWARA SOLAR ” du jeune Diawara qui a une bonne part des marchés de ce gigantesque projet.

Le président a aussi salué la solidarité internationale qui a permis une grande mobilisation des partenaires du Mali pour que ce projet soit une réalité et soulager milliers de gens. Cette solidarité internationale à travers la coopération des partenaires est au service de l’homme. En tout cas le président de la république a très sincèrement remercié tous ceux qui ont participé à la concrétisation de ce projet majeur qui est une des priorités des plus hautes autorités de ce pays, car l’eau c’est la vie.

Pour sa part le ministre de l’énergie et de l’eau dans son allocution avait salué le leadership et la vision du président qui ont permis la concrétisation de ce projet, qui est aussi le résultat d’un travail à la chaine. Le projet structurant de Kabala, a rappelé le ministre Malik Ahousseini, dans ces 4 phases à venir s’arrime au schéma directeur de l’urbanisation de la capitale. Ce qui signifie que pour les décennies à venir, la problématique de l’approvisionnement de la capitale en eau potable est totalement prise en charge.

Car pour le ministre, le bien-être des populations a toujours été une préoccupation majeure du président. C’est pourquoi son engagement personnel et ses instructions quotidiennes ont permis l’aboutissement heureux de ce projet pour soulager le stress hydrique des populations. Les nouvelles infrastructures permettront d’assurer l’accès de plus de 300 000 âmes des localités de Kabala, Kalabancoro, Tièbani, et de la commune V du District de Bamako.

Cette station compacte de Kalabancoro qui a coûté plus de 9 Milliards de nos francs a été largement financé par la BID. Le ministre a rappelé que le projet de Kabala va s’exécuter en 4 phases. Dores et déjà le financement de la deuxième phase est entièrement bouclé, ce qui dénote de l’engagement du gouvernement de la république du Mali sur la question de la disponibilité de l’eau potable.

Le représentant de la Banque Islamique de Développement et l’ambassadrice de France au nom des partenaires ont salué l’exécution de ce projet majeur pour améliorer l’accès des populations de Bamako et environs à l’eau potable, tous les deux ont assuré de la disponibilité de leur institution pour la suite.

Auparavant le maire de Kalabancoro M. Issa Bocar Ballo avait salué le leadership du président IBK qui nous vaut cette inauguration qui, au delà des mots, est un vrai soulagement des populations pour qui la corvée d’eau n’est nullement un slogan mais une dure réalité qui a éprouvé pendant des années les populations. C’est donc désormais la fin du calvaire des milliers de nos compatriotes surtout les femmes et les enfants qui payent durement la facture de la corvée de l’eau.

Au cours de la cérémonie, la troupe Nyogolon en quelques minutes avait assez bien résumé la situation de la corvée d’eau dans ces localités à travers une présentation dont elle a le secret. Pendant la quinzaine de minutes qu’a duré la présentation, l’auditoire s’est tordue de rires sans répit, pourtant le message de la dureté de la pénurie de l’eau était de mise avec la mise en exergue de la station de Kabala comme solution par les autorités.

Youba KONATE

Source: Zénith Balé

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *