Gaz domestique: La pénurie persiste à Bamako

Cela fait déjà plusieurs semaines que les populations de Bamako, la capitale malienne souffrent du manque de gaz domestique. Les ménages et les restaurants traversent une situation difficile avec cette pénurie. Au niveau des surfaces d’approvisionnement, les vendeurs de butane se frottent les mains. Le prix pour recharger une bouteille a presque triplé. De 3500 F CFA, il faut désormais payer 7500 F CFA voire 12000 pour avoir le précieux sésame.

 

Les vendeurs disent que l’Etat n’a pas respecté ses engagements. Il s’agit en fait de la subvention qui permet aux importateurs locaux d’amortir leurs dépenses afin que le gaz soit à la portée des populations. A ce jour, les impayés par l’Etat malien s’élèvent à 7 milliards de francs CFA peut-on lire chez nos confrères de TV5 Afrique.

Cette situation a aussi contribué à faire grimper le prix du sac de charbon de bois; de 3500, il est passé à 7000 F CFA dans la plupart des points de vente à Bamako. En attendant que la situation revienne à la normale, les populations continuent avec le charbon de bois, dénoncé par les écologistes pour son effet notoire sur l’environnement.

Journal du mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *