Formation des acteurs de l’entretien routier: Pour la pérennisation du patrimoine routier

L’Institut National de formation professionnelle pour le Bâtiment, les transports et les travaux publics (INFP/BTP) a abrité, le jeudi 18 août 2016, le lancement officiel du programme de formation du personnel de la Direction Nationale des Routes et autres acteurs de l’entretien routier. La cérémonie d’ouverture était présidée par le secrétaire général du Ministère de l’équipement, des Transports et du Désenclavement, M. Makan Fily Dabo, en présence du Directeur général de l’Institut, Dr Ing. Mohamed Saliha Maïga, du représentant de l’OICM, Boubacar Cissao.

autoroute bamako segou goudron voie route

Ce programme de formation destiné aux acteurs en charge de l’entretien routier, consiste à renforcer les capacités des bénéficiaires pour l’amélioration de la qualité des travaux d’entretien routier. Il s’articule autour de la programmation, de la mise en œuvre et du suivi-évaluation  des chantiers des travaux d’entretien routier.

Dans son mot de bienvenue, le Directeur Général de l’INFP/BTP a rappelé que depuis plusieurs années, les conseils d’Administration de son institut avaient souhaité la mise en en place des formations de haut niveau au profit des cadres de notre pays dans ces domaines de compétences. Parmi ces demandes formelles, figurait une formation à l’endroit des acteurs de l’entretien routier. C’était le lieu pour lui de remercier la DNR pour son accompagnement dans l’atteinte des objectifs de l’Institut. Avant de terminer, Dr Maïga a aussi invité les organisations professionnelles à un accompagnement pour lui permettre de répondre encore mieux à leurs besoins.

Pour le représentant du ministre, cette formation contribuera à préserver le patrimoine routier. « Chacun d’entre nous vit au quotidien les dégradations de nos routes avec leurs corolaires de conséquences néfastes. Je me réjouis de cette formation, dans la mesure où, cette remise en cause permanente pour s’adapter à l’évolution technologique doit être le credo de tous les acteurs intervenant dans l’entretien routier notamment l’administration routière, les entreprises et les bureaux de contrôle », s’est-il réjoui. A lui d’ajouter « le défi pour vous ne doit plus être d’organiser des séances de formation, mais de capitaliser les acquis desdites formations et les rentabiliser pour une meilleure productivité de nos structures. De nos jours, il ne s’agit plus d’être bon, mais d’être excellent car, la concurrence est impitoyable. Acceptons alors de nous former constamment pour être toujours au rendez-vous du savoir », s’est-il adressé aux participants. Sur ce, il a demandé aux bénéficiaires d’être assidus et disponibles afin que les connaissances apprises leur servent au quotidien.

 

MD

Source: Le Pays

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.