Foire de fin d’année de Bamako : LES PRÉPARATIFS VONT BON TRAIN

La Foire de fin d’année de Bamako (FIABA) est un événement majeur qui mobilise l’ensemble des acteurs économiques de notre pays. Prévue du 20 décembre courant  au 02 janvier 2019, l’édition de cette année est placée sous le haut patronage du président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta. Les organisateurs sont à pied d’œuvre  pour la réussite de l’événement.

Le vice-président de la Chambre de commerce et d’industrie du Mali, président de la Commission d’organisation, Mamadou Baba Sylla, le directeur général de la foire, Nonsé Traoré et d’autres personnalités ont visité, mercredi dernier, les installations de la foire au Parc des expositions de Bamako. Cette année, ce sont 800 stands qui seront réservés aux commerçants. Il y aura outre l’espace réservé aux  commerçants détaillants et aux artisans,  la zone animalière ainsi que l’espace pour les produits frais.  La  délégation a  également visité les toilettes  pour le grand public (28), celles  pour les VIP (14) et un groupe électrogène capable de supporter toutes les installations.

A l’issue de la visite, le président de la Commission d’organisation expliquera que la FIABA est une foire locale, une délocalisation de la Rue marchande qui se tenait il y a une décennie sur le Boulevard de l’Indépendance en partenariat avec la mairie du District.

«Comme nous avons aujourd’hui les infrastructures pour la tenue de ce genre d’événement, nous avons délocalisé au Parc des expositions», a affirmé Mamadou Baba Sylla, ajoutant que cette année, il a été décidé de créer un logo pour l’événement et de l’appeler par le terme (FIABA) différent de la Foire internationale de Bamako (FEBAK) qui se tient tous les deux ans.  «Nous sommes en pleine préparation, nous comptons innover cette année en mettant à disposition et à temps les stands aux exposants. Les inscriptions seront arrêtées le 15 décembre et nous allons commencer à attribuer les stands», a précisé le président de la Commission d’organisation, avant de faire savoir qu’il y a des stands pour toutes les bourses.

Par ailleurs, il a estimé que  c’est aussi l’occasion de permettre aux opérateurs de toutes catégories de pouvoir participer à la fête et  de venir écouler leurs stocks de fin d’année.

S’agissant du prix des stands, Mamadou Baba Sylla a indiqué que ceux-ci varient entre 25.000 et 500.000 FCFA. Pour terminer, il a exhorté ses collègues opérateurs économiques, commerçants, industriels et prestataires de service à ne pas attendre la dernière minute pour venir s’inscrire.

Amadou GUÉGUÉRÉ

L’Essor

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *