Entretien routier à Bamako : Le Ministre KOUMARE sur le terrain pour booster les travaux

Le Ministre de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement a effectué le 18 juin 2016, une visite sur les chantiers d’entretien routier et d’aménagement de trois grands axes du district de Bamako. Il était accompagné pour la circonstance d’une forte délégation, composée des Maires des communes I, II et V du district de Bamako ; des membres de son Cabinet ; et des responsables des services techniques du département.

Mamadou Hachim Koumaré ministre Equipement Transport Désenclavements

Lancés officiellement le 12 mai dernier, lesdits travaux intenses de réhabilitation participeront à l’embellissement de la ville et contribueront à l’amélioration du trafic urbain. Ils s’inscrivent dans le cadre d’un vaste programme de réhabilitation des voiries et systèmes de drainage dans la ville de Bamako. Et ce dans la perspective du Sommet Afrique-France qui va réunir, en janvier 2017 dans notre pays, une soixantaine de délégations étrangères.  Dans le cadre de la réussite de cet évènement, le Président de la République a instruit au Gouvernement de prendre toutes les dispositions pour doter notre capitale d’infrastructures innovantes et répondant aux standards internationaux.

Autant d’enjeux et de défis qui nécessitent des efforts supplémentaires de la part des services techniques de l’Etat et qui justifient, à plus d’un titre, l’engagement du Ministre en charge des infrastructures. Mamadou Hachim KOUMARE était donc venu s’enquérir de l’état d’avancement des travaux, discuter avec les entreprises en charge de l’exécution sur les difficultés rencontrées dans leur réalisation et écouter les populations locales afin de prendre en compte leurs avis et préoccupations.

De la commune V à la commune I, en passant par la commune II, la délégation a pu constater des facteurs de blocage dans la réalisation convenable des travaux. Il s’agit notamment, d’une manière générale, de la présence des panneaux publicitaires et des cabines commerciales sur les caniveaux à curer et à construire ; de l’occupation de l’emprise, sur environ 2 Km à partir de l’INA, par le commerce ; la présence de câble électrique HT retardant dans certains endroits la construction des dalots (au niveau de la traversée) et des caniveaux ; de l’exploitation anarchique des axes routiers ; et la présence des réseaux (SOMAGEP, SOTELMA, ORANGE et EDM) dans la traversée au niveau de la DNGM. Etc.

Des difficultés qui, selon le Ministre Mamadou Hachim KOUMARE, doivent être surmontées le plus rapidement possible et dans une synergie d’actions avec tous les services compétents. Concernant la libération de l’emprise des routes et des caniveaux par les commerçants, le ministre a instruit aux services techniques du département de travailler en étroite collaboration avec les mairies concernées. Il leur a demandé également d’approcher les acteurs concernés et de discuter avec eux sur le bien fondé de l’initiative. Tout en les impliquant dans la réalisation des travaux.

Pour le dégagement des réseaux, le Ministre a été informé que les différents opérateurs ont été rapprochés et sont actuellement mobilisés pour la circonstance. Il a invité les entreprises chargées de l’exécution à multiplier la cadence et le rythme des prestations pour boucler les travaux avant la période hivernale.

Aux responsables de l’Agence d’exécution des travaux d’entretien routier (AGEROUTE), de l’Agence d’exécution des travaux d’intérêt public pour l’emploi (AGETIPE), de la Direction nationale des routes et de l’Agence nationale de la sécurité routière…toutes les instructions ont été données par le Ministre pour la réalisation diligente et qualitative des travaux ; la sécurisation des chantiers pour éviter les cas d’accidents ; et l’implication des collectivités en amont et en aval de toutes actions.

Les Maires des communes I, II et V, après avoir remercié le Ministre pour leur implication dans cet exercice, ont exprimé leurs préoccupations respectives quant à la réalisation des travaux et aux perspectives en matière de réhabilitation routière dans leurs différentes communes.  Le Ministre Mamadou Hachim KOUMARE s’est engagé à les prendre en compte.

Source METD

Cellule de Communication

===========================

Matériaux de Construction : Le Ministre Mamadou Hachim KOUMARE veut valoriser la production locale

Le Ministre de l’Equipement, des Transports et du Désenclavement a reçu le lundi 27 juin dernier, en fin de soirée, une délégation de l’Association des Producteurs de Matériaux de Construction.

Le Ministre KOUMARE, à travers cette rencontre, entendait découvrir davantage le savoir-faire des artisans locaux, s’enquérir de leurs difficultés et partager avec eux sa vision de valorisation du secteur. Le Président de l’association, au nom de l’ensemble des acteurs concernés, a salué le département pour les efforts consentis dans le cadre de la réhabilitation des infrastructures, la construction de nouveaux ouvrages et l’entretien routier.

Tout en félicitant le Ministre de tutelle pour la nouvelle dynamique impulsée en matière de gouvernance et d’intervention sur le terrain, le Président Issa SIDIBE a souhaité leur implication dans la réalisation des travaux d’embellissement en cours dans le district de Bamako. S’inscrivant dans une vision globale et plus structurée du secteur, le Ministre Mamadou Hachim KOUMARE s’est engagé à créer et promouvoir les conditions favorables à la promotion des artisans locaux au sein du département. Il a également pris l’engagement, avec l’implication de ses homologues de l’Industrie et du Secteur privé, d’œuvrer pour l’instauration d’un cadre de Partenariat Public-Privé permettant aux Producteurs Maliens de Matériaux de Construction de contribuer aux efforts de développement et de désenclavement en cours.

Sans oublier l’accompagnement des acteurs pour une meilleure organisation du secteur. Liant la parole à l’acte, le Ministre a invité ses interlocuteurs à saisir l’opportunité offerte par le prochain sommet Afrique-France pour faire découvrir leur expertise tant aux hôtes du Mali qu’à nos concitoyens. Des instructions formelles ont été données aux services techniques pour l’implication des producteurs locaux dans les travaux d’embellissement et de réhabilitation des grandes artères de la capitale.

Un dispositif d’accompagnement, dont les modalités pratiques d’opérationnalisation seront fixées en commun accord avec les intéressés, devra intervenir au terme d’une proposition technique de ces derniers. Toutefois, et en vue d’atteindre les résultats escomptés, le Ministre Mamadou Hachim KOUMARE a invité les producteurs locaux à saisir cette opportunité pour faire valoir leurs compétences. Et ce, en faisant preuve de professionnalisme, de créativité et de rigueur dans le travail.

Source METD

Cellule de Communication

Source: La Mutation

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *