Energie du Mali : Le Sylsem et les travailleurs de l’EDM se concertent

C’est à travers une assemblée générale ordinaire, organisée par le Syndicat libre des travailleurs de l’Energie du Mali, qu’un cadre d’échange et de concertation a eu lieu entre les membres du Sylsem et les travailleurs de l’EDM-SA. La rencontre a eu lieu le jeudi 22 mars 2018 à la direction générale de l’EDM-SA sous la présidence du représentant de la direction de l’EDM Aboubacar S. Kanté.

“Cette assemblée ordinaire n’est ni une chambre d’accusation, ni un combat de gala, c’est plutôt pour discuter dans un cadre d’échange”. Tels ont été les premiers mots du secrétaire général de Sylsem, Mamadou B. Touré lors de cette assemblée.

Selon le Segal, l’objectif du Syndicat libre des travailleurs de l’Energie du Mali a été toujours le même qui est, selon lui, la consolidation des acquis de la société mais aussi et surtout l’amélioration des conditions de vie des travailleurs, car, selon M. Touré, il y a encore des blocages à certains niveaux quant au mieux être humain. “De 2007 à maintenant il y a eu un vaste programme organisé par les différents partenaires sociaux par rapport au foncier”.

Il s’agit des opérations de Tabacoro, de Diatoula, de Gouana ou certains de Sangarébougou aussi. Raison pour laquelle ce cadre de concertation pour échanger sur la directive à prendre par rapport à toute cette situation a été élaboré.

M. B. Touré a souligné aussi qu’entre 2006 à 2014, il y a un certain handicap par rapport à l’évolution salariale. “Après la création de Sylsem, nous avons mis la pression sur la direction d’alors par rapport à l’amélioration des conditions de vie des travailleurs d’où l’adoption d’un accord, qui a permis une certaine amélioration, même si cela est largement insuffisant mais cela rentre aussi dans le cadre des acquis”, a-t-il édifié.

Ensuite, le secrétaire général a rappelé des insatisfactions quant au volet des logements, raison pour laquelle il a demandé la mise à disposition d’un central d’achat pour les travailleurs de l’EDM afin de faciliter la construction d’un logement pour les agents de l’EDM.

Le secrétaire général a remercié la direction d’avoir accepté une des doléances en ajoutant 20 % aux salaires des agents de Kidal qui vivent dans la précarité depuis longtemps. “Nous remercions la direction pour ce geste fort à l’endroit de nos collègues de Kidal, nous espérons que beaucoup d’autres de nos préoccupations seront prises en compte dans un bref délai”, a-t-il ajouté.

Le représentant du directeur général a réaffirmé toute la disponibilité de la direction nationale pour la réussite des activités et pour le bonheur des consommateurs, de coopérer avec tous syndicats de bonne volonté.

A.Kodio

 

Source:  La Lettre du Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *