Election consulaire de la chambre de commerce et d’industrie du Mali : Boubacar Tandia accepte sa défaite, mais évoque des irrégularités

Les responsables du directoire de campagne des listes B et C de l’élection consulaire de la Chambre de commerce et d’industrie du Mali (CCIM) étaient devant la presse, hier mercredi 29 juillet 2015 au siège de DFA Communication, sise à Hamdallaye ACI 2000, pour féliciter les vainqueurs, mais aussi, évoqués des irrégularités qui ont émaillé le scrutin. La conférence de presse était animé par Boubacar Tandia, tête de liste B commerce, en présence de son directeur de campagne, Hama Abba Cissé, des opérateurs économique Bakary I Keïta, Mamadou L Tounkara, Mme Simpara Saran et Mamadou Yaranagoré.

 

« Soucieux de préserver la paix dans notre pays déjà éprouvé et au sein du monde des affaires, je tiens à féliciter ceux qui ont été retenus à l’issue de cette étape. Je souhaite plein succès à nos concurrents et les exhorte à plus de sagesse dans le choix des principaux dirigeants. Mais la reconnaissance par notre camp des résultats de ces élections ne doit pas occulter les dysfonctionnements graves observés tout au long de ce processus. Je cite entre autres : les défaillances des textes, le non respect de l’esprit de la lettre du ministre du commerce N°0906 en date du 2 août 2012 qui stipulait que le président du bureau transitoire ne pouvait être candidat », c’est par ces mots que le conférencier, Boubacar Tandia a commencé son allocution. Avant d’ajouter que le processus de vote était également vicié. Selon lui, la poursuite de la campagne par le président du collège transitoire sur le lieu du vote en faveur d’une liste pose également problème. Pour Boubacar Tandia, l’écart entre le décompte sur la base de la liste d’émargement et des résultats proclamés à l’issue du scrutin jette le doute sur la sincérité du scrutin. A l’en croire, le statut de certains candidats n’étaient pas correcte. « Nous pouvons nous servir de toutes ces insuffisances et irrégularités et de bien d’autres encore non énoncées ici pour engager des procédures judiciaires et obtenir surement l’invalidation du vote. Mais nous ne serons jamais des acteurs de division voire des pyromanes dans notre pays. Nous ne serons jamais une source de blocage dans ce pays. Nous sommes soucieux de son devenir. Notre engagement dans cette course n’avait pour objectif que de servir le monde des affaires. Nos concurrents sont aussi nos sœurs et nos frères et nous leurs souhaitons bonne chance », a souligné Tandia. En réponse aux questions des journalistes, Boubacar Tandia a signalé qu’il ne portera pas plainte. En outre, il a souhaité la cohésion et l’entente entre tous les fils du pays. « On a perdu, on accepte mais nous demandons aux autorités de corriger les irrégularités pour qu’on ait des responsables légitimes », a conclu Boubacar Tandia de la liste B. Pour sa part, le directeur de campagne de Tandia, Hama Abba Cissé, leur camp a été discriminé depuis la mise en place des commissions d’élections.

Rappelons que l’Election consulaire de la chambre de commerce et d’industrie du Mali s’est tenu le dimanche 26 juillet 2015 et la liste A conduite par Mamadou Tiéni Konaté, Ousmane Djitteye et Tahirou Sy a été déclaré vainqueur.

Aguibou Sogodogo

source : Le Républicain

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.