Echanges entre le PM Ouane et les cadres de la région de Kayes : S’enquérir des problèmes de la population kayésienne

Le samedi 27 février 2021 dans l’après-midi, le Premier ministre Moctar Ouane a rencontré  les forces vives de la région  de Kayes dans la salle de conférence de la Chambre du Commerce et d’Industrie de Kayes. L’objectif était de s’enquérir des problèmes  auxquels les  Kayésiens sont confrontés.

En marge des activités de la cérémonie d’inauguration du 2ème pont de Kayes, le chef du Gouvernement a présidé une conférence de cadres avec les directeurs de services, élus régionaux et responsables des organisations de la société civile de Kayes

Dans son mot de bienvenue, le maire de la commune urbaine de Kayes M. Adama Guindo n’a pas manqué d’exprimer sa joie devant l’organisation d’une telle  activité à Kayes. Il a été reconnaissant, lorsqu’il affirme que l’Etat a fait des efforts dans le cadre de la réalisation de ce 2ème pont pour la ville de Kayes.

Faisant l’historique des grandes réalisations d’infrastructures routières, il dira qu’entre le plus  ancien pont et le 1er, Kayes a attendu 74 ans. Maintenant entre le 1er  et le 2ème  pont, le temps écoulé a été de 20 ans et qui a coûté au budget national 58 milliards de FCFA.

Avant de conclure son intervention, il a tenu à soumettre certaines doléances à l’attention du PM Ouane. La première est relative à la réalisation d’une Université à Kayes. Celle qui aura la particularité d’être différente des autres universités du pays. A savoir, une université technique qui porte le développement, dotée de tous les équipements nécessaires. Le Maire Guindo a aussi plaidé pour le renforcement du plateau technique de l’hôpital Fousseyni Daou, situé à peu près à 600 km de Bamako. La 3ème doléance concerne,  la réalisation d’un  lycée public de Kayes N’DI pour diminuer l’accident de la circulation des élèves. Pour finir, il a formulé la demande de doter la Direction régionale de l’Energie du Mali des moyens adéquats pour la permettre de mieux couvrir la ville de Kayes, surtout en éclairage public.

De son côté, la porte-parole des associations des femmes de Kayes, Mme Mama Camara  a déploré que l’application de la loi n°052 n’est pas respectée dans les services publics de la région de Kayes. Selon elle, aujourd’hui la région de  Kayes comporte  52 services  sans aucune femme en poste de responsabilité.

A son tour, le président du conseil de cercle de Kayes, M. Modibo Timbo est revenu sur  les préoccupations de relance d’urgence du chemin de fer. En ce qui concerne la réalisation du nouveau lycée à Kayes, il a souligné que sa structure est engagée à cet effet, en partenariat avec l’Académie d’enseignement et le Gouvernorat. Toujours selon lui, son conseil a mis à  disposition 3 hectares pour la construction d’un centre de santé de  référence à Kayes Ba. Les travaux avaient commencé depuis 2008, suite à l’acquisition du financement pour un délai de 18 mois. Et d’ajouter : « qu’ils ont  été arrêtés suite à l’intervention de l’équipe technique qui avait déclaré que la construction ne répondait pas à la norme ».

Pour répondre à toutes ces doléances évoquées au cours de cette conférence des cadres, le PM Ouane dira que leurs préoccupations seront prises  en charge dans sa globalité. Pour le cas des personnes vivants avec handicap leur nomination à des  postes de responsabilité sera encouragée. Le PM Ouane lors de cette séance a fait un bref aperçu sur les efforts du gouvernement de la transition dans la prise en compte des Maliens partout à l’intérieur comme à l’extérieur du pays. Dans cette même veine, il a tenu à faire savoir aux responsables administratifs et des organisations de la société civile de Kayes que son Gouvernement est pleinement engagé dans le processus de sécurisation du pays. Cela, en dotant nos forces de défense et de sécurité  de moyens  adéquats.

 Par  Fatoumata Coulibaly, envoyée spéciale à Kayes

Source: Le Sursaut

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.