Douanes maliennes : inauguration de la nouvelle direction générale à Samanko II

Les douanes maliennes disposent désormais d’un siège ultramoderne, situé dans la commune du mandé. Cet immeuble, qui abritera la direction générale des douanes, a coûté au budget national plus de quatre milliards de F CFA. La coupure du ruban de ce joyau architectural a été faite par le président de la transition, le colonel Assimi Goïta, ce lundi 19 septembre 2022.

Réalisé en cinq niveaux (R+4) et comprenant cent quarante-sept bureaux, le nouveau siège de la direction générale des douanes du Mali est situé sur la route de Siby, dans la commune du mandé, région de Koulikoro. Ce joyau architectural comporte deux salles de conférence, deux ascenseurs, une salle multimédia, deux escaliers de secours, une salle d’archives et un réfectoire pour cent convives situé sur la terrasse supérieure, selon les précisions de l’inspecteur général des douanes Amadou Konaté, directeur général des douanes.

Une première dans l’histoire

Cet immeuble, bâti sur une superficie de 30 hectares, abritera les bureaux du directeur général des douanes et de son adjoint, les quatre services en staff auprès du directeur général des douanes, cinq des sept directions centrales de la douane, le service de sécurité et le service d’entretien. Ces trente hectares abriteront également le Centre de formation des douanes ainsi que les futures infrastructures du Centre d’expertise technique, du centre de formation militaire des agents des douanes, des logements d’astreinte pour le personnel en service et un parking de trois cents (300) places, a expliqué le patron des douanes.

Le ministre de l’Économie et des Finances, Alousséni Sanou, a précisé que « […] c’est la première fois, depuis 1960, que l’Administration des Douanes du Mali disposera d’une infrastructure construite spécialement pour abriter les services centraux de la Direction générale des Douanes ». Aussi est-il une première « dans l’Histoire de notre pays qu’un service central de l’État se trouvera loger en dehors des limites territoriales du District de Bamako », a précisé également le ministre Sanou.

Hommage aux martyrs

Entre 2011 et 2022, « dix-huit agents des douanes, tous grades confondus, ont perdu la vie dans l’exercice de leur fonction sous les balles du terrorisme. Vingt-cinq (25) agents des Douanes ont été blessés sur la même période », a rappelé le ministre Sanou.

Dans la cour de cette structure administrative est érigé un monument en hommage à ces agents tombés pour la patrie. Au pied de ce monument, au cours de cette cérémonie d’inauguration, le président de la transition a déposé une gerbe de fleurs en vue de rendre hommage à ces martyrs.

La réalisation de cette infrastructure, aux dires du ministre de l’Économie et des Finances, a coûté au budget national 4 531 198 197 F CFA. C’est « un véritable joyau architectural, spacieux et fonctionnel, à la dimension des attentes du pays à l’endroit de notre administration », s’est réjoui l’inspecteur général Amadou Konaté, directeur général des douanes.

Chiencoro Diarra

Source: Sahel Tribune

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.